Publicité
20 juillet 2017 - 15:40 | Mis à jour : 25 juillet 2017 - 14:03

Route des passants : découvrir le Haut-Pays à la marche

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Quatre mois après la suspension temporaire du Chemin de Saint-Rémi, voilà qu’un comité local de citoyens et d'hôtes ont mis sur pied un nouveau projet, la Route des passants, permettant aux amateurs de marches de longue durée de découvrir la beauté des villages de la région et l’accueil chaleureux de leurs habitants.

La Route des passants prend ainsi le relais du Chemin de Saint-Rémi et propose un trajet balisé de 175 kilomètres entre Saint Antonin et Saint-Marcellin dans la MRC de Rimouski-Neigette. Les 12 municipalités traversées comptent entre 230 et 4 000 habitants et offrent différents attraits, hébergements et services.

«Nous avons aimé notre expérience l’an dernier et nous étions déçus de constater que le Chemin était dorénavant écourté jusqu’à Saint-André. On s’est dit qu’on voulait poursuivre l’aventure et nous nous sommes lancés», explique Marie-Ève Ouellet, agente de développement rural à la MRC de Rivière-du-Loup.

Les contacts ont été faits, les données ont été amassées et un travail de graphisme a été réalisé, permettant aujourd’hui d’offrir aux personnes intéressées une carte informative détaillée. Tout y est, de la longueur et du dénivelé des tronçons aux informations sur les hébergements, notamment.

«Il fallait garder cela vivant. L’été passé, nous avons adoré rencontrer les marcheurs et discuter avec eux. Nous étions déjà mobilisés et convaincus de l’idée du projet», a partagé Charles Goulet, propriétaire du Gîte du Moqueur-Chat de Saint-Antonin et membre du comité local.

ITINÉRAIRE LIBRE  

Au KRTB, les marcheurs parcourront les municipalités de Saint-Modeste, Saint-Épiphane, Saint-Paul-de-la-Croix, Saint-Clément, Saint-Cyprien, Sainte-Rita et Lac-des-Aigles. Ils sont complètement libres de choisir leur itinéraire.

«Ils peuvent commencer où ils le souhaitent et même parcourir le trajet d’ouest en est. La communication avec les hôtes relève cependant de leur responsabilité», ajoute M. Ouellet.

Tout comme l’an dernier, avec le Chemin Saint-Rémi, le comité ne se fait pas d’attentes envers le nombre de visiteurs. «Je crois que nous restons complémentaires. Pour nous, il était important de garder le trajet vivant. L’été dernier, nous avons eu un beau groupe d’une vingtaine de marcheurs, peut-être aurons-nous une autre belle surprise dans les semaines à venir.»

Les marcheurs intéressés à parcourir la Route des passants pourront prochainement obtenir toute l’information nécessaire sur la page Facebook du même nom.

Sur la photo, on retrouve Michel Nadeau, maire de Saint-Antonin, Marie-Ève Ouellet et Kathy Rioux de la MRC de Rivière-du-Loup, Cécile Gétin du Domaine Beau Rêve (Saint-Paul-de-la-Croix), Christiane Veilleux de Saint-Clément, Hélène Malenfant de la municipalité de Saint-Paul-de-la-Croix et Sylvie Lalancette et Charles Goulet du Gîte Moqueur-Chat. 

 

Publicité

Commentez cet article