Publicité
22 juillet 2017 - 11:15 | Mis à jour : 24 juillet 2017 - 09:04

Franc succès pour la Grande Tablée 2017

Au nom du Conseil d’administration de la Société d’Action nationale de Rivière-du-Loup, Daniel Dubé, président et hôte de la «Grande Tablée», s’est dit heureux du succès de cette 18e manifestation régionale.

Lors de ce souper patriotique tenu le 24 juin, près de 200 personnes ont rendu hommage à la Patriote 2017, Lucie Dumont, ex-enseignante reconnue pour son dynamisme et sa créativité hors du commun, à l’origine du projet Chaine de vie. De nombreux invités d’honneur ajoutaient du prestige à l’évènement, dont le maire de Rivière-du-Loup Gaétan Gamache, le curé Odilon Hudon et l’abbé Yvan Morin, sans oublier Louis-Antoine Dessaulles, patriote du 19e siècle dont le rôle, interprété par le jeune acteur Jérôme Gagnon, a valu à ce dernier une ovation de l’assistance.

Lors de ce souper s’inspirant du thème de cette année, «Québec, emblème de notre fierté», les participants, en compagnie de membres de la famille Simard, ont rendu un hommage posthume à Luc Simard qui a joué un rôle majeur dans la fondation et le développement des postes de radio et de télévision modernes de la région.

Josianne Marquis et Athalie Nissie Kouassi, en déclarant Lucie Dumont patriote de l’année, ont su trouver les mots justes pour exprimer toute l’estime qu’elles éprouvent envers leur enseignante d’anglais en 4e secondaire.   Tu es une femme de cœur qui s’engage à 100% dans tes projets ; ton influence nous a permis de participer, grâce à ton dynamisme et ta passion, à la réalisation du projet Chaine de vie et de découvrir les beaux côtés de la vie», a commenté Athalie. La Patriote Lucie Dumont a tenu à son tour à remercier les gens de sa communauté pour leur appui sans lequel le grand projet Chaine de vie ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui.

Lucie a dévoilé que l’idée de départ provient de Josianne Sirois, élève du secondaire en 2007, aujourd’hui enseignante. Touchée par le témoignage d’un jeune en attente d’une greffe du foie, Josianne a convaincu son professeur Lucie de collaborer à la création d’un site Web pour faire connaitre la cause du don d’organes. Avec le temps, l’appui de Transplant Québec et des Caisses Desjardins a permis l’élaboration d’une trousse pédagogique offerte aux enseignants d’anglais, pour permettre aux élèves de secondaire IV d’amorcer une réflexion sur le don d’organes, dans le but d’en faire des ambassadeurs de la discussion en famille.

Le projet a jusqu’à maintenant été mis en œuvre dans plus du tiers des écoles secondaires du Québec. Environ 150 enseignants ont été spécialement formés pour utiliser ce matériel pédagogique et qu’au-delà de 50 000 élèves ont été touchés par ce projet qui est en amorce d’implantation en Irlande du Nord et bientôt en Espagne.

Publicité

Commentez cet article