Publicité
15 juillet 2017 - 15:22

Du nouveau pour la Filière des champignons forestiers du Kamouraska

Les intervenants du Kamouraska travaillent depuis maintenant sept ans afin de positionner la région comme un pôle important du mycotourisme au Québec et en faire un des moteurs de l’économie. Ce développement innovant se poursuit avec les nouveautés de la saison 2017.

En 2016, Biopterre, en collaboration avec le Groupement forestier du Kamouraska, s’est vu octroyer par le Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG) une subvention de recherche de 225 000 $ sur trois ans, qui s’additionne à la contribution du milieu de 213 120 $, dans le but d’optimiser les pratiques de cultures de champignons en systèmes agroforestiers. Le projet assure la participation de 22 producteurs de champignons du Kamouraska et des régions limitrophes (Rivière-du-Loup, Témiscouata et L’Islet). C’est un développement fort important pour ce secteur d’activité qui rencontre des problèmes d’approvisionnement en champignons sauvages. Le Kamouraska est en voie de devenir la première région productrice de champignons forestiers du Québec, annonce Pascale G. Malenfant, professionnelle de recherche chez Biopterre.

La 3e présentation du Festival des champignons forestiers du Kamouraska chez Coté Est aura lieu lors du weekend Travail, les 1er et 2 septembre. La programmation sera connue sous peu.

CHANGEMENT DE PROPRIÉTAIRE

L’entreprise Champignons Kamouraska est maintenant une filiale de La Pommetterie de Saint- Gabriel-de-Kamouraska située au 21A, rue Principale. Il est possible d’y vendre et d’acheter des champignons forestiers sauvages les mercredis et dimanches de 12 h à 18 h. Les cueilleurs sont les bienvenus à l’atelier de conditionnement qui achètera tous les champignons comestibles frais et de bonne qualité. Diane Lavoie, responsable de Champignons Kamouraska, se dit «heureuse de contribuer au développement de l’économie mycologique au Kamouraska» et lance la saison 2017 avec une promotion : du 15 au 30 juillet, les chanterelles communes de bonne qualité sont achetées 20 $ le kilo.

INITIATIVES

La saison 2017 voit naitre trois nouvelles initiatives sur le territoire. D’abord, une nouvelle entreprise La Coureuse des bois, dirigée par madame Mélissa Hayfield, qui offre des services de guidage, de formation et de cueillette de champignons forestiers.

La nouvelle plateforme en ligne, MycoEXP.ca est une initiative unique au Québec visant à faciliter l'acquisition d'équipements de culture de champignons en systèmes agroforestiers. Cette nouvelle entreprise répond à un besoin réel d’avoir accès à l’ensemble du matériel requis dans un même site et à un juste prix!

Enfin, la brigade du Café́ Bistro Coté Est, en collaboration avec le cueilleur Marc-André Comeau, cuisine maintenant des produits transformés aux champignons forestiers disponibles sur place en saison.

La saison du mycotourisme débute bientôt et l’équipe de guides naturalistes de La Pourvoirie des Trois Lacs attend les visiteurs pour leur faire découvrir le monde mystérieux des champignons forestiers. Les activités guidées sont offertes les vendredis et samedis, en après-midi, de fin juillet à septembre (réservation 418 495-2054, poste 112). D’une longueur de 3 km, le « Sentier d’interprétation des champignons forestiers et de la flore forestière » est accessible pour toute la famille.

Publicité

Commentez cet article