Publicité
3 juillet 2017 - 13:04 | Mis à jour : 19:41

La Maison Sir John A. Macdonald devient un lieu historique canadien

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 4

Après plusieurs années de démarches, le gouvernement du Canada a reconnu, le vendredi 30 juin, l’importance historique nationale de la résidence d’été louperivoise du tout premier Premier ministre du pays, Sir John A. Macdonald. Le député Rémi Massé a confirmé son introduction parmi les lieux et monuments historiques du Canada. 

Située dans le secteur patrimonial du Vieux-Saint-Patrice, en chemin vers Notre-Dame-du-Portage au 336, rue Fraser Ouest, la villa a ainsi été la demeure estivale de Sir John A. Macdonald, l’un des principaux Pères de la confédération, entre 1882 et 1890. Plus qu’une simple résidence d’été et de détente, la maison a accueilli de nombreux membres du Cabinet et plusieurs discussions officielles y ont eu lieu. 

«Grâce à la vigilance de ses propriétaires, la demeure des Macdonald a conservé son authenticité, ce qui lui confère aujourd’hui une valeur historique exceptionnelle. C’est un endroit qui a façonné notre riche histoire», a déclaré Rémi Massé, député d’Avignon-La Mitis-Matane-Matapédia, au nom de la ministre responsable de Parcs Canada, Catherine McKenna. 

Aujourd’hui, la Maison Sir John A. Macdonald est la propriété de l’Héritage canadien du Québec (HCQ), un organisme national à but non lucratif dédié à la conservation de bâtiments et de sites patrimoniaux d’intérêt historique situés au Québec. Sa nomination comme lieu historique canadien est une grande réussite. 

«C’est une grande reconnaissance au niveau fédéral et on souhaite que cela puisse lui donner un éclat canadien, notamment du côté Est en lien avec la Conférence de Charlottetown. C’est aussi un rayonnement pour la maison dans la municipalité et cela vient l’encrer dans son milieu», a souligné le président Jacques Archambault, rappelant que plusieurs Louperivois ne connaissent pas l’existence de la résidence. 

HISTOIRE RICHE 

La Maison Sir John A. Macdonald, nommée «Les Rochers» par Lady Macdonald lors de l’acquisition en 1882, a été témoin de discussions ayant contribué à transformer notre pays. Parmi les grands dossiers abordés, notons la construction du chemin de fer dans l’Ouest canadien, les difficultés économiques du début des années 1880, le développement de l’Ouest et l'affaire Riel.

«À la fin du 19e siècle, Saint-Patrice est devenu un lieu apprécié des estivants, fréquenté par des gens d’affaires et de hauts fonctionnaires. Sir John A. Macdonald est un personnage marquant de notre histoire nationale, mais aussi régionale. Il est important de garder sa mémoire vivante et de faire connaître cette maison bien spéciale où il a passé beaucoup de temps», a partagé l’historienne Jeannine Ouellet, qui regrette qu’aucune rue ne porte actuellement le nom de John A. Macdonald à Rivière-du-Loup. 

TRAVAUX 

Depuis 1996, l’Héritage canadien du Québec opère dans cette maison un gîte du passant en partenariat avec la communauté. Le bâtiment, au cachet d’autrefois, est ouvert au public. Plusieurs éléments, dont le système électrique et les galeries, ont d’ailleurs été rénovés dans les dernières années grâce à un don privé de 5000 $. On souhaite aussi poursuivre la réfection dans le futur. 

Avis aux personnes intéressées, des portes ouvertes gratuites auront lieu, les 8 et 9 juillet prochains, entre 13 h 30 et 16 h. Ce sera l’occasion d’en apprendre beaucoup plus sur ce lieu historique. 
 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • Faudrait aussi rappeler les magouilles de Sir John dans l'histoire du train transcanadien ainsi que son implication dans la pendaison de Louis Riel!
    Des décisions prises dans cette maison?

    Curieux - 2017-07-05 23:44
  • Merci d'avoir corriger la date......de 1982 pour 1882.

    Michel D. - 2017-07-04 07:04
  • ''La Maison Sir John A. Macdonald, nommée «Les Rochers» par Lady Macdonald lors de l’acquisition en 1982.....?????
    Je crois qu'il y a erreur....c'est je pense en 1882 et non 1982......

    Michel D. - 2017-07-03 19:13
  • Qui sont (dans l'ordre) les gens sur la photo?

    Richard - 2017-07-03 15:28