Publicité
20 juin 2017 - 06:58

Un espace vert et sécuritaire devant l’École des Moussaillons

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Fini le temps où les élèves de l’École des Moussaillons sortaient dans un stationnement. Un espace vert a été aménagé directement devant l’établissement rendant l’emplacement sécuritaire en plus d’embellir le secteur.

Michèle Caron est l’initiatrice de ce projet qui comprend également le réaménagement du terrain de soccer situé à l’arrière de l’établissement. Outre la participation de la direction de l’école pour mener à bon port ce projet, on note la collaboration de la Municipalité de Saint-Honoré-de-Témiscouata.

«Notre municipalité a eu 14 naissances l’an dernier et 10 cette année», a souligné le maire Richard F Dubé afin de démontrer que cet emplacement vert améliorera le paysage de la communauté et la sécurité des enfants pendant plusieurs années.

«En plus de mettre aux normes un équipement de sport (terrain de soccer), on a planté des arbres pour améliorer la qualité de vie des citoyens», a pour sa part mentionné Guilmont Pelletier, président de la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs. La MRC de Témiscouata et Hydro-Québec ont aussi collaboré financièrement au projet qui a nécessité un investissement d’environ 5 000 $. «Il y a eu beaucoup de bénévolat», a souligné Michèle Caron.

Les élèves de l’École des Moussaillons participent également à ce mouvement vert. La Régie intermunicipale des déchets du Témiscouata leur a donné un composteur. De plus, les élèves ont planté des légumes dans le jardin collectif situé sur les terrains de la résidence pour personnes âgées Villa St-Honoré située juste à côté de l’établissement scolaire. Finalement, on a procédé à la présentation du nouveau logo qui reflète davantage les priorités de l’École des Moussaillons en 2017.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.