Publicité
19 juin 2017 - 11:59 | Mis à jour : 16:02

Jean D’Amour est fier d’une session marquée par les investissements

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Les derniers mois ont été très occupés pour Jean D’Amour qui a accumulé les annonces et les cadeaux un peu partout dans sa circonscription. C’est donc avec beaucoup de fierté que le député-ministre a présenté son bilan de session parlementaire, ce lundi 19 juin.

Depuis janvier, c’est ainsi plus de 377 M$ d’investissements qui ont été annoncés et qui seront octroyés dans la région du Bas-Saint-Laurent. Selon l’homme politique, plusieurs «projets porteurs» ont été concrétisés dans plusieurs communautés, et ce tant sur le plan communautaire, que sportif, social, économique, municipal et de la santé.

«Ultimement, c’est aux citoyens de juger du travail qui a été fait au cours des derniers mois, mais personnellement, je suis très fier de ce que nous avons accompli. Nous estimons avoir posé de nombreux gestes concrets pour répondre aux priorités de la population», a-t-il déclaré, en point de presse.   

À un peu plus d'un an des prochaines élections provinciales, Jean D’Amour aura été très actif sur le territoire de sa circonscription de Rivière-du-Loup-Témiscouata, multipliant les présents.

Les derniers mois auront été notamment marqués par les annonces du service d’hémodialyse au CHRGP, du Centre de réadaptation pour jeunes en difficulté et du CHSLD de Chaufailles en santé, des investissements dans les écoles et du Centre d’études collégiales en éducation, ainsi que les constructions à venir de centres communautaires, d’arénas (Dégelis et Témiscouata-sur-le-Lac) et d’installations pour l’eau potable.

«Je suis aussi très fier de la baisse du taux de chômage dans la région. Depuis 2014, le pourcentage a baissé de 9,2 % à 5,9 %. Atteindre le plein emploi était un de mes engagements électoraux», a-t-il rappelé. 

CARREFOUR MARITIME  

La fin d’une session parlementaire est aussi un moment opportun pour revenir sur les projets à venir et ceux qui sont toujours sur la table. Le ministre délégué aux Affaires maritimes a ainsi réitéré l’intérêt du gouvernement envers différents ports de mer, dont celui de Gros-Cacouna. Il a aussi commenté la situation actuelle du Carrefour maritime.

«Ça va bien. C’est un gros défi sur le plan financier, 13 M$, c’est majeur. Alors les choses avancent drôlement bien. Le gouvernement fédéral doit toujours donner son aval. Aujourd’hui, on suit les étapes, on va y arriver et on se rapproche d’une annonce», a-t-il décrit, précisant que «personne ne bloque l’avancement du projet».

CÔTE SAINT-PIERRE

Quant au dossier de la Côte Saint-Pierre, Jean D’Amour a affirmé qu'il est priorisé, maintenant que la grève des ingénieurs a pris fin. «Je n’ai pas de confirmation, mais on avance bien. J’ai confiance qu’on peut arriver au résultat espéré assez rapidement.»

AUTOROUTE 85

Enfin, en date d’aujourd’hui, le plan de match prévu pour la prolongation de l’autoroute 85 est respecté. «Le processus d’acquisition va comme prévu. Le début de la construction devrait commencer en 2018, comme c’était annoncé en 2015. Il y a beaucoup de travail qui est fait au quotidien dans ce dossier, notamment par le ministère des Transports, section Bas-Saint-Laurent», a-t-il conclu.

Jean D’Amour s’attend à une prochaine session parlementaire tout aussi occupée. Plusieurs projets sont toujours sur la table de travail et des annonces les concernant devraient avoir lieu. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Comme d'habitude, il n'y pas eu grand chose dans le Témis pour ceux qui résident à plus d'un mile et demi de la route 85/185...

    Claude - 2017-06-19 16:10