Publicité
19 juin 2017 - 06:03

Le chantier de la rue Hôtel-de-Ville : c’est pour bientôt!

Au cours des prochains jours, les citoyens verront apparaître cônes orange et machinerie sur la rue de l’Hôtel-de-Ville. Des rues Lafontaine à Amyot, la Ville procédera à la réfection des conduites d’aqueduc et d’égouts, au repavage de l’artère, à la reconstruction de trottoirs de part et d’autre et à la réalisation d’un nouveau stationnement. 

Semaine du 19 juin : Pré-chantier

D’envergure, le chantier devrait se terminer au début septembre, selon l’échéancier qui vient tout juste de se confirmer avec l’entrepreneur. Dès ce lundi et pour environ deux jours, les travailleurs déploieront l’aqueduc temporaire. La circulation s’effectuera alors en alternance. Malgré la présence de signaleurs, il faudra s’attendre à un ralentissement de la circulation et ceux qui le peuvent sont invités à déjà contourner le secteur. Pour le reste de la semaine, les travailleurs procéderont à des raccordements et il sera alors possible de circuler sans autre entrave que les dos d’âne protégeant l’aqueduc temporaire.

Phase 1 : intersection de la rue Lafontaine

Les travaux s’effectueront en deux phases. La première nécessite la fermeture de l’intersection Lafontaine pour trois jours environ, à compter du 27 juin, afin d’aller effectuer les raccords des conduites puis repaver la voie. Les usagers de la route seront invités à contourner via les rues Devost et de la Cour. La circulation locale et l’accès aux commerces seront maintenus à partir des intersections fermées jusqu’aux travaux.

Phase 2 : rue de l’Hôtel-de-Ville

Le chantier comme tel s’amorcera ensuite et la circulation sera détournée via les rues Lafontaine et Joly notamment. La circulation locale sera possible sur la rue Amyot, mais l’intersection avec la rue de l’Hôtel-de-Ville ne pourra être traversée. Outre la réfection des conduites, la Ville en profitera pour élargir le trottoir du côté nord, afin de poursuivre la voie d’accessibilité aux personnes à mobilité réduite. Également, un stationnement de neuf espaces sera réalisé et un bassin de rétention installé en sous-sol, afin de mieux retenir l’eau lors des grandes pluies de plus en plus fréquentes.

Accès aux bureaux administratifs du 75, rue de l’Hôtel-de-Ville

Elle-même affectée par ces travaux, la Ville rappelle que les bureaux du Service du greffe et des affaires juridiques et la cour municipale sont au cœur du chantier. À compter du 26 juin et jusqu’à la réouverture de la rue, les citoyens sont invités à utiliser un corridor piétonnier protégé à partir de la rue Lafontaine du côté sud de la rue Hôtel-de-ville jusqu’à l’entrée.

Ainsi qu’il est coutume de le faire au démarrage d’un tel chantier, les citoyens et commerçants ont été conviés à une rencontre, afin d’obtenir les détails techniques des travaux, dont le processus d’installation de l’aqueduc temporaire, les entraves qui les concernent spécifiquement, etc. Rappelons également qu’une première rencontre publique d’information avait tracé le grand portrait des travaux, pour lequel l’échéancier final était alors à venir après ouverture des soumissions.

La Ville remercie les usagers de la route de leur courtoisie et de leur patience, ainsi que les citoyens et commerces concernés. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.