Publicité
3 mai 2017 - 06:57

Neuf chantiers et 3 M$ de travaux ce printemps à Rivière-du-Loup

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 9

La Ville de Rivière-du-Loup prévoit faire des travaux sur les principales artères routières d’une valeur de 3 M$ de mai à aout. Deux principaux chantiers retiennent l’attention, soit celui de la rue Lafontaine, qui devrait être complété en juin, et la réfection du boulevard Hôtel-de-Ville, qui s’effectuera de la mi-juin à la mi-aout.

La priorité a été mise sur les travaux de la rue Lafontaine, qui devront s’effectuer le plus rapidement possible. Le Service des travaux publics s’attend à voir la machinerie s’y installer dès la semaine prochaine.

Les secteurs touchés seront les tronçons situés à l’intersection de la rue Amyot jusqu’à Frontenac, et de Laval jusqu’à St-Elzéar. «On ne veut pas être là quand la saison touristique va commencer, il faut procéder assez rapidement, et les deux tronçons ne seront pas faits en simultané, question de coordonner la circulation. Le 30 juin, tout devrait être terminé, si le beau temps est de la partie», explique Gérald Tremblay, directeur du Service des travaux publics de la Ville de Rivière-du-Loup.

BOULEVARD DE L’HÔTEL-DE-VILLE

Sur cette artère, retravaillée à partir de l'intersection avec la rue Amyot, un nouveau stationnement et une traverse de piétons seront aménagés. En raison de la proximité du centre-ville et de la circulation piétonne, les trottoirs seront élargis. Des changements seront aussi apportés aux feux de circulation.

Ces décisions ont mené à l’élimination des stationnements du côté sud de la rue, ce qui déçoit le propriétaire du Centre Hi-Fi, Gratien Fournier. «Pour les gens qui arrivent de Québec, il n’y a plus de stationnement du côté sud à partir de l’Hôtel Universel jusqu’à la lumière de la rue Lafontaine sur le boulevard Hôtel-de-Ville. (…) C’est un secteur commercial, avec des loyers, le salon funéraire a une salle de réception, ils vont ajouter la cour municipale, les loisirs s’en vont là, ils ne peuvent pas en enlever, il n’y a pas de place», souligne-t-il. Pour cette partie des travaux, l’échéancier s’étale de la mi-juin au mois d’aout, ce qui correspond à la saison touristique.

«Le statut quo est un élément qu’on ne peut pas conserver. Une Ville comme Rivière-du-Loup qui s’occupe de ses ainés et de ses citoyens va mettre des trottoirs à une largeur respectable et correcte. Il est grand temps de remettre de l’ordre dans la circulation», estime le maire de la Ville de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache. Auparavant, on comptait 33 stationnements dans le secteur, alors que leur nombre diminuera à 30 après les travaux.

FINANCEMENT

La Ville de Rivière-du-Loup doit recevoir un montant de 1,28 M$ en subventions, empruntera 959 510 $, paiera comptant 775 000 $ et utilisera 83 900 $ de son fonds de roulement pour réaliser ces travaux.

AUTRES RUES TOUCHÉES

La côte Saint-Jacques sera retravaillée à partir de la rue Lévis, jusqu'au pont de la rivière du Loup. Les accès aux commerces Point S et DubéKia.com seront redéfinis. La rue Saint-Magloire fera aussi l’objet d’une réfection, de l’intersection de la rue Lafontaine jusqu’à Témiscouata, en incluant le pont D’Amours. Les automobilistes observeront également un changement sur la rue Amyot, de Saint-Elzéar à Saint-Honoré, et de Dollard jusqu’à 15 mètres de Frontenac. La rue Jarvis sera touchée, de Témiscouata jusqu’en haut de la côte. La rue Fraser sera fermée pendant les travaux à partir du Fleuve d’Argent jusqu'à la rue des Cerisiers. Les rues du Parc industriel Henri-Percival-Monsarrat, Charles-Saint-Pierre et J-A-Pelletier seront retravaillées, tout comme le chemin d’accès au site d’enfouissement de la Rivière-des-Vases.

Photo : François Drouin

Cette photo a été prise le 21 juillet 2016, alors que des travaux de drainage étaient effectués sur la rue Lafontaine, en pleine saison touristique.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

9 réactionsCommentaire(s)
  • Hé les ingénieurs de la ville de RDLoup voulez-vous uniquement des vélos, des piétons, des bancs et des bacs à fleurs sur la rue Lafontaine ? C'est bien triste pour les commerces du Centre-Ville.

    mamie - 2017-05-04 07:17
  • En réalité, dans la saga des stationnements de la rue Hôtel de Ville, ce n'était pas chialer pour chialer. Nous avons la chance d'avoir une clientèle fidèle, mais nous craignons de perdre des ventes par manque de stationnement. Nous évoluons dans un domaine hautement compétitif et nous avons besoin de toutes nos ventes afin d'avoir la chance de continuer à bien vous servir. En plus, nous aidons nos clients lorsqu'ils veulent apporter leurs appareils dans leur auto et nous offrons un service de livraison et d'installation unique dans la région. Merci à tous pour votre support passé présent et futur.

    François D'Amours Centre HI-FI - 2017-05-03 15:45
  • @Service client: Ton raisonnement me met sur le cul!
    Vu de ton point de vue, effectivement la clientèle n'est pas par centaines de clients avec tout ce que l'on peut commander sur le net aussi bien enlever les places de stationnement et fermer les boutiques! Tu travailles certes pas à l'animalerie ou au Centre Hi-Fi pour parler ainsi. On se plaint pas pour se plaindre mais je vois plus loin que le bout de mon nez... On chiale que les gens ne magasine plus dans le centre ville de Riviere-du-Loup mais on travaille dans le sens contraire pour les amener à le faire. Ou est la cohérence?

    Isabelle - 2017-05-03 13:09
  • @Isabelle

    Vous avez ici à l'oeuvre les forces occultes cyclo-piétonnières pour qui les automobiles sont indésirables et doivent donc se contenter des restes, s'il en reste...

    Steph - 2017-05-03 12:26
  • Service client:
    Tu m'enlève les mots de mon clavier. Mais c'est pas fini ça va chialer encore.

    René Lapointe - 2017-05-03 12:22
  • @Isabelle: Mais la télé 60" ne pèse pas 50 lbs.
    Comme si il y avait des clients par centaines qui allaient et venaient par jour pour les deux commerces comme l'animalerie et Centre Hi-Fi. Et il faut éviter de se plaindre pour se plaindre. Par exemple, le client qui est au Centre HiFi et qui achète une télé ou encore un cinéma-maison ou quelque chose de ce qui est plus difficile à transporter, il y a deux solutions pour aider le client. Premièrement , le client peut aller chercher son véhicule pour l'amener à une zone près comme débarcadère, ensuite le conseiller du Centre Hi-Fi peut lui-même apporter l'équipement au véhicule du client (ce que l'on appelle du service-client) et finalement, le Centre Hi-Hi possède aussi un véhicule qui peut être utiliser pour des situations où la livraison est préférable. Je ne fais que donner des exemples potentiels pour démontrer que le service-client peut largement compenser et, comme di précédemment, on ne parle pas de dizaines et de dizaines de clients par jour qui achèterons du gros matériel difficile à transporter. C'est fou comme l'on peut perdre de vue la réalité juste parce que des petits besoins secondaires sont un peu affectés.

    Service client - 2017-05-03 11:44
  • @François, tu te vois tu marcher un petit 2 minutes avec une télé 60" dans les bras et devoir traverser l'intersection Lafontaine et Hotel de ville?

    L'idée est pas mauvaise pour revamper Hotel de ville mais une meilleure planification aurait pu etre fait coté stationnement.

    Isabelle - 2017-05-03 10:36
  • Aux débuts j’étais du coter des commerçant, mais si il voulai tellement du parking pour leur client il avais juste a s'acheter un terrain avec du stationnement.Pis si le monde sont pas capable de marché un ptit 2minute pour se trouver un parking.......

    Francois - 2017-05-03 09:49
  • Merci pour ces informations. Vu le grand nombre de citoyens et de visiteurs qui seront affectés par les conséquences de ces travaux au quotidien, ne pourriez-vous produire une carte précise et détaillée de cette partie de la ville en précisant les entraves qui la toucheront avec les dates rajustées au fur et à mesure du déroulement des travaux?

    Madame tout le monde. - 2017-05-03 07:34