Publicité
1 mai 2017 - 10:13

Projet de centre d’interprétation à L’Isle-Verte pour une épave historique

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

En novembre 2016, Samuel Côté, président des Explorateurs Sous-Marins du Saint-Laurent a présenté son plan d’affaires pour le projet de centre d’interprétation et de mise en valeur de l’épave du City of Quebec à l’équipe du député-ministre Jean D’Amour. L’Isle-Verte a déjà cédé un terrain pour permettre l’aménagement du centre d’interprétation.

«L’accueil a été très favorable. Nous sommes en relation constante avec l’équipe de M. D’Amour depuis plusieurs mois. (…) Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que le projet se concrétise», précise Samuel Côté.

La première phase du projet consistera, entre autres, à documenter toute la carrière du navire, à rendre hommage aux deux victimes et à acquérir des données en utilisant de nouvelles technologies sous-marines. Des plongeurs et des véhicules sous-marins télécommandés participeront à l’acquisition des données. L’équipe de Samuel Côté souhaite présenter, notamment, une expérience vidéo immersive 360°, une zone interactive, une maquette de l’épave (impression 3D) et différentes thématiques dans un centre d’interprétation.

ÉPAVE DE CLASSE MONDIALE

Localisée fortuitement en 2006 par le Service hydrographique du Canada (SHC), l’épave du bateau City of Quebec, qui a sombré en 1870, reposant à plus de 175 pieds de profondeur au large de l’île Verte a été identifiée par l’historien Samuel Côté en 2016. Compte tenu de la rareté de ce type d’embarcation dans le Saint-Laurent, de son association à un évènement historique et de sa valeur d’intégrité des vestiges, l’épave du City of Quebec est considérée comme une épave historique et de classe mondiale. «Pour moi, il ne fait aucun doute que cette épave de classe mondiale a un potentiel touristique énorme. Elle a tous les attributs (archéologique, historique et patrimonial) pour attirer des touristes du monde entier. L’épave du City of Quebec est un joyau et est l’une des plus belles épaves au Québec. Elle mérite le même traitement que l’épave de l’Empress of Ireland», souligne Samuel Côté.

Ce dernier compte sur la collaboration de la Municipalité de L’Isle-Verte et mise également sur des partenaires solides provenant de divers secteurs d’activités. M. Côté souhaite que ce centre d’interprétation unique au Québec utilise la technologie au service de l’histoire.

 

Publicité

Commentez cet article