Publicité
24 avril 2017 - 06:02

Un nouveau véhicule électrique pour Rivière-du-Loup

Toutes les réactions 2

La Ville de Rivière-du-Loup a profité du Jour de la Terre, ce 22 avril, pour confirmer son engagement dans le virage électrique et son leadership en matière d’électrification des transports. Un nouveau véhicule entièrement électrique fait désormais partie de la flotte automobile louperivoise, en autopartage avec Tourisme Rivière-du-Loup.

Dans le cadre du projet pilote SAUVéR, la Ville a ainsi pu acquérir un véhicule entièrement électrique, financé à 50 % par une subvention gouvernementale. Un mode de financement grandement avantageux, d’autant plus qu’un achat automobile s’avérait nécessaire à courte échéance. Le projet prévoit une utilisation partagée entre les employés de Tourisme Rivière-du-Loup pendant la saison touristique et ceux de la Ville le reste de l’année.

Selon le maire, Gaétan Gamache «la Ville passe de la parole aux actes et agit comme leader dans l’électrification des transports. Les grands changements de société passent par des gestes concrets des leaders régionaux, dont fait partie notre ville. On donne l’exemple et on le fait intelligemment. Nous avons acquis un véhicule électrique pour bien moins cher qu’un autre type de voiture conventionnelle aurait pu nous coûter, grâce à la subvention. On économise ensuite à chaque utilisation, alors qu’on n’a pas à payer d’essence ni à rembourser de frais de déplacement. Bref, c’est un geste qui rapporte tant à l’environnement qu’à la Ville.»

Il s’agit par ailleurs d’un achat qui s’inscrit dans la continuité, alors que la Ville possède déjà trois véhicules hybrides.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je croyais que l'usine de biométhanisation devait servir à faire rouler les véhicules de la ville...Est-ce que le virage électrique qu'entreprends la ville est un constat d'échec face à la SÉMER, cet éléphant blanc qui n'arrive à rien sauf à siphonner de l'argent...

    Marie - 2017-04-25 06:57
  • Qu'advient-il des 10 000$ que la ville a perdu dans une étude concernant le partage de véhicules électriques?
    L'étude devait avoir lieu en 2015-2016 et rien.
    Une étude qui avait pourtant été contesté par des conseillers. Ont-ils minimalement fait un suivi?

    Pierre - 2017-04-24 10:29