Publicité
24 avril 2017 - 15:54 | Mis à jour : 15:57

La Chambre de commerce demande une consultation publique sur les arénas à Témiscouata-sur-le-Lac

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

À la suite du sinistre qui a détruit le Centre sportif du quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac, la Chambre de commerce du Témiscouata (CCT) demande une consultation publique sur les infrastructures sportives. Son conseil d’administration s’interroge plus particulièrement sur la nécessité d’investir 14 millions de dollars dans le projet de réfection de l’Aréna Jacques-Dubé du quartier Notre-Dame-du-Lac.

«Il est impératif de tenir des consultations publiques sur les besoins en infrastructures sportives sur une base locale et régionale», a déclaré Daniel Brousseau, président de la Chambre de commerce. L’organisme représentant les gens d’affaires souhaite également recevoir davantage d’informations sur le projet de réfection de l’Aréna Jacques-Dubé.

«La Chambre de commerce du Témiscouata a envoyé à maintes reprises des demandes de rencontre avec M. Gilles Garon, maire de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac, au sujet de la mise aux normes de l’aréna de Notre-Dame-du-Lac et son projet de Centre de congrès et ce, depuis le mois de septembre 2016. Nous avons obtenu une rencontre avec M. le maire le 18 avril 2017», a noté la Chambre de commerce. C’est à cette occasion qu’elle a demandé au maire de tenir une consultation publique (lieu, cout. etc) avec les utilisateurs actuels et futurs ainsi que les partenaires, notamment la Commission scolaire du Fleuve-et-des-Lacs, et la population. «Cela avant d’autoriser tout projet afin de limiter les conflits avec les citoyens», a-t-on précisé.

La Chambre de commerce soutient que le Centre sportif de Cabano était un endroit très achalandé, de jour la semaine par des élèves de l’École secondaire de Cabano et des écoles environnantes, entre autres pour le ballon sur glace sport-études. Les soirs et les fins de semaine, on y pratiquait du hockey, du patinage libre et du patinage artistique. C’était la seule glace du quartier Cabano.

«Nous demandons un temps d’arrêt, nous voulons que les gens soient consultés. De plus, beaucoup de nos membres se questionnent sur ce qu’il y a dans le projet de 14 M$ à Notre-Dame-du-Lac», a souligné Gaétan Ouellet, membre de la Chambre de commerce impliqué dans le dossier. Rappelons que ce projet a déjà été soumis à un programme de subvention gouvernemental pour lequel la participation de la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac est fixée au tiers du financement nécessaire. «On pourrait revoir le projet de Notre-Dame-du-Lac pour permettre une infrastructure adéquate à Cabano», a indiqué Martine Lemieux, directrice générale de la Chambre de commerce.

«Il faut consulter rapidement, ainsi les gens auraient le sentiment d’être entendus. Nous savons que les heures de glace sont en perte de vitesse au Témiscouata, mais tout le monde veut avoir sa cathédrale. À la Chambre de commerce, nous n’aimons pas entendre qu’il s’agit de deux projets différents, il faut avoir une vue d’ensemble», a commenté Gaétan Ouellet.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Merci à la chambre de commerce de voir aux biens et de soutenir la communauté et espérons que nous n'aurons pas que le sentiment d'être entendu et que nous saurons vraiment entendue car c'est la ville de TSLL qui se construit présentement et ça nous concerne tous! Nous avons tous été solidaire pour aider NDDL lorsqu'ils étaient dans de mauvaises postures, restons solidaire SVP!

    Charlotte Caron - 2017-04-24 21:36