Publicité
18 avril 2017 - 13:47 | Mis à jour : 16:30

Une nouvelle concentration Arts de la scène à l’ESRDL

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

La danse, la musique et l’art dramatique font maintenant partie de l’offre de parcours spécialisés offerts à l’École secondaire de Rivière-du-Loup (ESRDL). Depuis l’automne, 21 élèves de 1re secondaire forment la toute première cohorte de la concentration Arts de la scène. Ils présenteront le fruit de leurs efforts dans l’adaptation d’une comédie musicale en mai.  

Cela fait déjà plusieurs années que l’École souhaite ainsi faire profiter les jeunes artistes d’une concentration spécifique pendant leur parcours secondaire, à l’instar du Sport-études pour les sportifs. La mission a été accomplie à l’automne et le programme, qui est offert en collaboration avec l’école de danse District Danza, est déjà destiné à un bel avenir.

«Tout au long de l’année, les élèves sont amenés à développer différentes facettes de leur personnalité, mettant en relief leurs talents et leurs intérêts», explique Julie Gamache, enseignante et coordonnatrice du programme. «Afin de faire valoir leur potentiel artistique, les jeunes doivent s’investir pleinement dans leurs études et dans leur art.»

DANSE ET MUSIQUE

Concrètement, les élèves ont le choix entre deux branches : la musique ou la danse. À ce perfectionnement individuel, auquel ils consacrent au moins trois périodes de classe par semaine, s’ajoutent également des cours d’art dramatique, ce qui leur permet de s’exercer au jeu, à l’interprétation et à la mise en scène. C’est sans oublier l’apprentissage de techniques de maquillage scénique en prévision des représentations.

«Je jouais déjà de la musique avant, mais ce programme me permet d’exploiter vraiment toutes mes compétences. Je me suis beaucoup améliorée», a témoigné Élodie. «Ce qui est intéressant, c’est qu’on est plusieurs à pouvoir s’aider et s’encourager. Les professeurs sont aussi très disponibles.»

Actuellement, une vingtaine d’étudiants forment la première cohorte et ils poursuivront leur parcours en secondaire 2 dès l’an prochain. L’École a aussi déjà atteint un nombre impressionnant de 36 inscriptions pour l’automne. Notons que des expériences antérieures en art sont évidemment des atouts pour le programme, mais aucun prérequis n’est demandé afin d’en faire partie.

«La demande est vraiment là et nous en sommes très excités (…) Devrons-nous éventuellement inclure un processus d’audition? Peut-être, mais nous n’en sommes pas encore là», mentionne Julie Gamache.

COMÉDIE MUSICALE

En fin d’année, les efforts de tous les élèves sont mis en commun dans un spectacle d’envergure présenté à l’école et à la population. Les jeunes artistes intègrent ainsi toutes les notions apprises dans l’adaptation d’une comédie musicale. Pour cette première fois, la pièce choisie est Cats, un grand succès international qui a été traduit dans plus de 15 langues.

«Costumes, maquillages, décors, projections… on veut créer un effet de surprise pour notre première année et je crois que nous sommes sur la bonne voie. Ce sera aussi une super expérience de scène pour les élèves», a ajouté Mme Gamache.

La représentation aura lieu le 10 mai à 19 h. Toute la population est invitée à assister à ce grand spectacle qui a nécessité plusieurs mois de préparation.

 

Publicité

Commentez cet article