Publicité
12 avril 2017 - 06:47 | Mis à jour : 10:32

Un 5e sommet marqué par la nouveauté

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Pour une 5e année consécutive, la côte Saint-Pierre accueillera plusieurs centaines de grimpeurs lors du Défi Everest qui se déroulera le 17 septembre. Parmi les nouveautés présentées lors d’un 5 à 7 le 11 avril, on remarque la création de la Cordée Info Dimanche et la mise en place du Macadam Ado.

Une équipe de 25 contributeurs, faisant partie de la Cordée permettront d’assurer la pérennité du Défi Everest en fournissant 1 000$ chacun, pour un grand total de 25 000$. Elle permettra de tisser un filet financier sécuritaire afin de protéger ce mouvement sportif et communautaire. Le Défi a trouvé 18 membres de la Cordée jusqu'à maintenant.

Celui qui ouvre la voie cette année est l’homme d’affaires Claudin Berger. «C’est pour moi une façon de redonner au Défi, un défi qui m’a permis de me dépasser à travers les années et plus particulièrement dans le cadre du Macadam Ultra en septembre dernier.»

Grâce à l’implication de la Cordée cette année, la totalité des sommes sera versée à des organismes d’aide à la jeunesse. L’organisme choisi par chaque équipe recevra 90% des dons, et le 10% restant ira à la Fondation Jeunesse de la Côte Sud.

DRAPEAUX DU SOMMET

Les Drapeaux du sommet récompenseront les équipes qui auront amassé le plus de dons dans leur catégorie. L’organisation a convenu que celles qui remporteront leur Drapeau verront 100% des sommes amassées versées à leur organisme.

MODULES

D’autres catégories de participants sont également ouvertes afin de permettre aux jeunes de se joindre au mouvement, et aux adultes de se dépasser. L’École au sommet permet aux élèves du primaire de réaliser le Défi Everest en formant des équipes composées de 10 à 20 participants. Les enfants de 4 à 12 ans peuvent aussi participer au module Yéti, leur permettant d’accompagner un adulte déjà inscrit dans une équipe le jour du Défi.

Les adultes en quête de dépassement pourront participer au Macadam Ultra, avec une limite de 50 participants. Le but est d’accomplir plus de 48 montées en 48 heures. Des séances de formation en nutrition et en préparation physique devront être suivies par les participants.

L’ajout d’un Macadam Ado permettra aux jeunes de 12 à 17 ans de bénéficier de huit heures le 17 septembre pour faire un maximum de montées. Un programme d’accompagnement à l’entrainement leur sera aussi offert.

L’objectif des participants, qu’ils soient en équipe ou seuls, est de parcourir les 150 montées qui équivalent à la hauteur du mont Everest (8 848 mètres de dénivelé) et de récolter 1 500$ en dons.

Les pratiques débuteront dès le 18 avril dans la côte Saint-Pierre. En raison des travaux qui y sont prévus, elles migreront par la suite vers la rue Saint-André le moment venu. Pour plus d’information : www.defieverest.com

Depuis quatre ans, 3 500 participants au Défi Everest âgés de 3 à 80 ans répartis en 225 équipes ont soutenu 137 organismes avec plus de 500 000$ de retombées.

 

Publicité

Commentez cet article