Publicité
8 avril 2017 - 06:57 | Mis à jour : 10 avril 2017 - 08:41

Deux ans de probation pour complicité de vol et possession de stupéfiants

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Le palais de justice de Rivière-du-Loup a été presque paralysé dans la matinée du 7 avril, puisque le système téléphonique et le réseau interne ont été plongés dans le noir tout l’avant-midi. Les procureurs ont tout de même été en mesure d’imposer une peine de 2 ans de probation à Stéphanie Plourde, coupable de possession de stupéfiants et de complicité pour vols.

Cette dernière est reliée à deux accusés, dans deux dossiers différents. Elle a été arrêtée le 18 octobre dernier lors d’une perquisition qui avait eu lieu au 23, rue Sainte-Anne à Rivière-du-Loup. Les policiers ont retrouvé deux comprimés de métamphétamine sur elle. Son ex petit ami, Serge Dubé, a été accusé de possession et de trafic de stupéfiants. Elle a affirmé avoir mis fin à la relation depuis.

VOLS

Stéphanie Plourde faisait également face à une accusation de complicité pour vols, puisqu’elle était dans la voiture qui transportait Éric Bernier lors de ses méfaits à Sainte-Hélène-de-Kamouraska, La Pocatière et Saint-Pâcome commis entre 2015 et 2016.

Rappelons qu’Éric Bernier est reparti de la résidence de Berthier Santerre à Sainte-Hélène avec une valise de dépôt contenant plus de 12 000$, selon les propriétaires. Mme Plourde a plaidé coupable à tous les chefs d’accusation qui pesaient contre elle. Elle a opté pour un don de 2 000$. La juge Luce Kennedy a insisté pour que cet argent serve à dédommager les victimes. Berthier Santerre et sa conjointe bénéficieront donc d’un montant de 1 585$. Des sommes d’environ 65$ et de 350$ seront remises aux deux autres victimes.

Pour ces deux infractions, Stéphanie Plourde a écopé d’une peine de 2 ans de probation avec un suivi serré et un couvre-feu. Cette condamnation s’approche d’une peine d’emprisonnement avec sursis, en raison des conditions qu’elle aura à respecter. Il lui sera également interdit de contacter Éric Bernier et Serge Dubé pendant ce temps, et elle devra s’abstenir de consommer des drogues.

 

Publicité

Commentez cet article