Publicité
4 avril 2017 - 08:46 | Mis à jour : 19:49

Des nouveautés sportives et musicales fort appréciées à l’École Roy-Joly

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

Cette année, l’École Roy-Joly de Rivière-du-Loup embrasse complètement ses intérêts particuliers pour les sports et la musique, alors que l’établissement scolaire officialise sa nouvelle vocation à leur égard. Une initiative qui fait la joie des élèves tout comme de leurs parents.

Démarrées tranquillement l’an dernier en collaboration avec l’École secondaire de Rivière-du-Loup, les nouvelles voies d’apprentissage en sport et en musique vivent ainsi une belle éclosion en 2016-2017. Une lancée sur laquelle l’école compte bien continuer de se développer et de miser.

Concrètement, de la maternelle à la 6e année, les élèves de Roy et Joly bénéficient donc maintenant de programmes bonifiés et d’activités plus ciblées en musique et en sport. Ceux-ci continueront à se diversifier et à évoluer dans le temps.

«Le temps accordé à la musique et aux sports est bonifié comparativement à ce qui se faisait auparavant, et ce, pour tous les élèves. Pour ce faire, nous mobilisons des projets spécifiques d’école et de cycles qui sont intégrés directement au parcours scolaire régulier», explique la directrice de l’école, Maryse Simard. 

Toute l’équipe scolaire met l’épaule à la roue dans le projet. Déjà, les résultats sont probants. «Je constate que ces programmes contribuent à rendre mes élèves plus attentifs. Ils ne pourraient plus s’en passer…et moi non plus!», a partagé la coresponsable du programme sportif et enseignante en 6e année, Katya Ouellet.

VOIES MUSICALES ET SPORTIVES

Puis, s’ils ont la piqûre, les jeunes de la cinquième et de la sixième année peuvent continuer leurs apprentissages de façon encore plus sérieuse et régulière en choisissant d’intégrer la voie sportive ou la voie musicale. Ils sont 47 sportifs et 14 artistes cette année à avoir opté pour l’une des spécialités.

Dans le premier cas, les élèves sont invités à choisir un type d’entrainement (soccer, multisports ou individualisé). Au programme : des séances d’entrainement, un suivi pédagogique et des conférences sur la santé physique et la nutrition.

«Je trouve ça le fun comme programme d’allier la réussite scolaire à un sport ou à la musique. C’est motivant, puisque c’est un privilège. Pour nous, l’équation était simple, c’est certain qu’on voulait que notre fils en fasse partie. On espère qu’il va se développer comme ça jusqu’au secondaire», a déclaré Édith Laplante, mère de Mathieu Fréchette, un jeune homme qui pratique le baseball dans la voie sportive. Une activité qui lui permet aussi d’apprivoiser l’école secondaire, grâce au programme Sport-études qui collabore.  «Ce que j’aime, c’est que ça nous permet de nous faire de nouveaux amis et ça développe notre autonomie», a-t-il témoigné, souriant.

De son côté, la voie musicale, qui a été récompensée plusieurs fois au cours de la dernière année, est un parcours enrichi qui permet aux élèves d’avoir accès à des pratiques supplémentaires, à des ateliers de perfectionnement, à des conférences et à des participations à des concerts professionnels.

«Élisa-Maude jouait du piano, mais elle rêvait de faire de la guitare, alors au lieu de se lancer dans les cours privés, nous avons commencé avec l’école. Ce que je trouve intéressant, c’est vraiment l’aspect de groupe. D’avoir des amis avec soi, c’est aidant et motivant…tellement qu’elle manque des récréations pour pratiquer!», a souligné Annie Bourgoin, dont la fille, Élisa-Maude Tremblay, fait aussi deux heures d’athlétisme par mois.

Notons d’ailleurs que toute la population est d’ailleurs invitée au spectacle de fin d’année des élèves de l'École Roy-Joly, le 12 avril, à compter de 18 h 30, au Centre Culturel Berger. 

 

Publicité

Commentez cet article