Publicité
1 avril 2017 - 15:43

Opération nationale pour le port de la ceinture de sécurité

L’ensemble des services de police du Québec, en collaboration avec la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), tiendront de nombreuses interventions planifiées à la grandeur de la province, du 31 mars au 6 avril, dans le cadre de l’opération nationale concertée Ceinture 2017.

Plusieurs interventions se dérouleront sur l’ensemble du territoire, les patrouilleurs et les contrôleurs routiers intensifieront leurs interceptions et porteront une attention particulière au non port de la ceinture de sécurité durant ces opérations. Pour les fautifs, le Code de la sécurité routière est clair : il est obligatoire de boucler sa ceinture de sécurité, sous peine de recevoir une amende de 80 $ à 100 $ et 3 points d'inaptitude à son dossier de conduite.

Le port de la ceinture de sécurité réduit de moitié les risques d'être tué ou blessé gravement lors d’une collision. Ainsi, si tous les occupants d'un véhicule s'attachaient, on éviterait annuellement de nombreux décès et blessés graves.

Le port de la ceinture de sécurité en statistiques:

  • De 2011 à 2015, chaque année, en moyenne 70 personnes décédées et 170 personnes blessées gravement dans une collision ne portaient pas leur ceinture de sécurité (conducteurs et passagers);
  • Année après année, environ 30 % des conducteurs et des passagers de véhicules de promenade décédés dans une collision ne portaient pas leur ceinture;
  • Surreprésentation du non port de la ceinture de sécurité dans les collisions mortelles chez les hommes entre 25 et 49 ans.

Cette opération nationale est déployée à l’initiative d’un partenariat formé par l’Association des directeurs de police du Québec, la Sûreté du Québec, le Service de police de la Ville de Montréal, les services de police municipaux et la SAAQ.

 

 

Publicité

Commentez cet article