Publicité
28 mars 2017 - 06:58 | Mis à jour : 10:21

Trois-Pistoles accueille la 6e Maison Martin-Matte

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Dans l’air depuis 2008, le projet de 14 logements adaptés avec services à Trois-Pistoles de l’Association de personnes handicapées l’Éveil des Basques (APHEB) amorce le sprint final de son financement. Un nouveau partenaire, la Fondation Martin-Matte, s’est également ajouté aux organismes collaborateurs.

L’habitation adaptée de Trois-Pistoles sera donc la 6e Maison Martin-Matte du Québec. Sur 2,5 M$ au total, il ne reste qu’une contribution du milieu de 175 000 $ à amasser dans la communauté. Par ailleurs, le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour s’est engagé à fournir un montant de 5 000 $ sur deux ans pour soutenir cette initiative, à même son budget discrétionnaire

La Ville de Trois-Pistoles a confirmé une contribution d’une valeur de 47 400$ en fournissant le terrain nécessaire à la construction, situé sur la rue Gagnon. «Il permettra à des gens qui sont souvent marginalisés d’aller occuper des locaux qui seront adaptés à leurs besoins et confortables. D’autres contributions sont à venir», a confirmé le pro-maire de la Ville de Trois-Pistoles, Maurice Vaney.

Afin de mener à bien cette dernière partie du projet, l’APHEB s’est associée avec un organisme porteur de la campagne de financement, les Chevaliers de Colomb de Trois-Pistoles. D’ailleurs, une grande partie de sucre est organisée le 9 avril au 220 rue Jean-Rioux, il s’agit du premier d’une série d’évènements qui permettront d’amasser le 175000$ restant. Touché de près par la cause en raison de sa fille qui a une déficience visuelle, Daniel St-Pierre, animateur de radio à CIEL-FM, a été nommé parrain d’honneur de cette campagne de financement.

Le projet de logements adaptés est financé à 50% par la Société d’habitation du Québec, via le programme Accès-Logis. Un prêt hypothécaire sur 35 ans par l’Éveil des Basques, qui sera remboursé à l’aide des revenus des logements couvre 35% de la somme. Le reste du montage financier sera complété par la contribution du milieu. Les logements permettront de répondre aux besoins des personnes vivant avec un handicap physique, ou une déficience visuelle ou intellectuelle.

Les appels d’offres seront lancés cet automne, pour un début du chantier au printemps2018. Les logements devraient accueillir les premiers résidents dès l’automne2018. Dès 2014, 47 personnes handicapées de la région ont démontré de l’intérêt pour les 14 logements qui seront construits au cours de la prochaine année, selon Marie-Ève Ouellet, chargée de projet pour l’Éveil des Basques. Le projet est donc loin de répondre à la demande présente dans la région, mais consiste tout de même un important pas vers l’autonomie pour les personnes handicapées qui pourront en bénéficier.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Hein?????? À 3 pistoles une maison Martin matte. Ben voyons. Pourquoi là????

    Henri - 2017-03-29 09:25