Publicité
19 mars 2017 - 12:56

Cancer et mieux-être : des conférences pour tous

Le tout premier événement Cancer et mieux-être : des conférences pour tous, se tiendra le 22 avril, à compter de 8 h 30, à l’Hôtel Rimouski, situé au 225, boulevard René-Lepage Est. L’Association du cancer de l’Est du Québec invite la population à assister à cette série de cinq conférences ouvertes à tous, sous le thème «Démystifier les tabous».

Inspirés de leur expérience personnelle ou de leur pratique professionnelle, les conférenciers apporteront des réponses et des réflexions humaines et inspirantes, sans crainte et sans pudeur, pour faire tomber ces tabous.
 

ACCOMPAGNER EN FIN DE VIE

Bénévole accompagnateur auprès de jeunes en fin de vie, Jean-Marie Lapointe est aujourd’hui beaucoup plus serein face à la mort. Quelles leçons tire-t-il de ses expériences? À quels tabous, quels préjugés continue-t-il d’être confronté? Comment leur fait-il face? Par le récit touchant d’accompagnements qui l’ont marqué, il témoigne de son vécu et invite à réfléchir avec lui au sens de la relation qui unit la personne en fin de vie à celles et ceux qui l’accompagnent. Réellement, qui accompagne qui? Et est-il vrai que la mort met fin à une vie, pas à une relation?
 
 

 

LE DEUIL CHEZ LES JEUNES

Bien qu’ils soient parfois silencieux et donnent l’impression qu’ils vont bien, les jeunes de tous âges vivent difficilement, et de façon très complexe, la mort d’une personne qu’ils aiment. Ce seront les grandes lignes de la conférence d'Ève Bélanger, professeur en travail social à l’UQAR et répondante clinique pour Deuil-jeunesse Bas-Saint-Laurent. L’accompagnement qu’on leur offre est donc déterminant pour eux. Que comprennent-ils de la mort ? Que doit-on leur dire ? Quels sont leurs besoins? Quelles interventions sont à privilégier? Cette conférence aborde les concepts essentiels à prendre en considération lorsqu’un jeune est confronté à cette réalité et démontre l’impact de la tendance actuelle qui consiste à éviter de parler de la mort.
 
LE CANCER DE LA PROSTATE, UNE AFFAIRE DE COEUR
 

Confronté au cancer de la prostate en 2002, Winston McQuade raconte son histoire depuis le début de la cinquantaine ainsi que le choc émotionnel qui les a touchés, sa conjointe et lui, à l’annonce du diagnostic. En toute simplicité et sans détour, il évoque les mythes auxquels il a fait face et tout le travail qu’il reste à accomplir afin que ces peurs non justifiées puissent être remises dans un contexte sensé. Il raconte la réalité post-opératoire, l’incontinence engendrée puis résorbée, la parenthèse sexuelle enfin refermée au sixième mois, la patience et la compréhension de sa conjointe, les doutes et les petites victoires au quotidien. Aujourd’hui, comment se vit le présent? Et comment envisage-t-on l’avenir après le cancer de la prostate?
 
 
IDÉATIONS SUICIDAIRES : SAVOIR, COMPRENDRE, AGIR

Vivre un épisode de cancer peut amener la personne atteinte de cancer à vivre une détresse émotionnelle, la conduisant même, parfois, à avoir des idées suicidaires. Durant cette conférence, Dre Sarah Landry, psychiatre au CISSS du Bas-Saint-Laurent, définit les concepts de la crise, identifie les principaux signaux d’alarme à reconnaître et présente les moyens et ressources disponibles pour soutenir les personnes pouvant présenter des idéations suicidaires. Une conférence à ne pas manquer avec, en trame de fond, l’espoir et la sérénité.
 
 

 

SANS TABOU NI TROMPETTE

Le monologuiste-humoriste Serge Yvan Bourque propose une réflexion à la fois comique et profonde sur les tabous concernant la maladie. Sa prestation prend la forme d’un voyage initiatique avec l’humour comme principale boussole. À partir de son vécu et de ses philosophies de vie, Serge Yvan tente d’amener de la joie au monde qui l’entoure pour faire un pied de nez à la souffrance ambiante. Avec un esprit humaniste, une distanciation comique et un sens de justice poétique, il distille la tendresse et le rire. C’est en quelque sorte un «pelleteux» de nuages révélateur de soleil.
 
Les personnes intéressées doivent s’inscrire en ligne en visitant aceq.org/conferencespourtous. Pour plus d’information, composez le 1 800 463-0806 ou le 418 724-0600, poste 2032.
 
 

Publicité

Commentez cet article