Publicité
14 mars 2017 - 12:28 | Mis à jour : 13:09

Le règlement d'emprunt pour la côte Saint-Pierre retiré

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

La Ville de Rivière-du-Loup a retiré le règlement d'emprunt de 7,8 M$ pour la réfection de la rue Saint-Pierre, à la suite du résultat de la signature de registre, qui a recueilli 554 noms le lundi 13 mars. Elle planifiera une séance d'information afin de présenter le projet d'investissement aux citoyens au cours des prochaines semaines.

Selon le maire Gaétan Gamache, les citoyens ont envoyé un message clair à la Ville: les informations doivent être davantage diffusées et expliquées. «On en prend acte, c'est la démocratie qui a parlé et on comprend le message», a-t-il soutenu. Ce dernier estime que tout projet d'investissement et tout avis de motion se doit d'être expliqué.

ÉCONOMIE

La venue d'Hydro-Québec dans le projet de la réfection de la côte Saint-Pierre est ce qui est venu bousculer et presser les plans, selon le directeur général de la Ville de Rivière-du-Loup, Jacques Poulin. «En réalisant nos travaux en même temps, on réalise une économie d'échelle et on évite de déranger les gens deux fois dans le même secteur. Coordonner les travaux permet d'éviter les surcoûts d'ouverture de la rue», a-t-il expliqué. Leur projet d'augmentation de capacité électrique à Rivière-du-Loup par Hydro-Québec est d'un total de 2 M$.

Les cinq portions de la côte Saint-Pierre devant être retravaillées ont donc été regroupées en un seul projet de 7,8 M$, sur 1,8 kilomètre de chantier. Le 6 octobre 2016, la Ville avait déposé une demande de subvention du Fonds Chantiers Canada-Québec, volet Fonds des petites collectivités.

TRAVAUX ET COORDINATION

Pour Gérald Tremblay, directeur des Travaux publics de la Ville de Rivière-du-Loup, la réfection de la rue Saint-Pierre est un point stratégique important pour la suite des travaux d'aqueduc dans le quartier Saint-François. «Dans les rues Saint-Alfred, Saint-Magloire, Sainte-Marie, Saint-Paul, il y a des travaux à faire. Les égouts descendent vers la rue Saint-Pierre», a-t-il souligné.

Pour lui, la coordination avec Hydro-Québec est essentielle pour ne pas refaire des travaux au même endroit, un an plus tard, et détruire ce qui a été construit.  La réfection du système d'aqueduc et d'égout de la rue Saint-Pierre pour la gestion des eaux pluviales aura également une incidence sur l'état de la chaussée après les pluies fortes.

Le projet de réfection de la rue Saint-Pierre a demandé la concertation des quatre écoles (Collège Notre-Dame, Saint-François-Xavier, Cégep de Rivière-du-Loup et école secondaire) situées tout près, et du centre sportif. Hydro-Québec souhaite, selon son échéancier, réaliser ses travaux en aout.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Mr Lemelin, il n'y a peut etre pas de plan machiavélique comme vous dites, mais comme la boisson, la ''clartée'' a bien meilleur gout.
    Je suis d'accord avec vous quand vous nous parlez de communications avec plus de détails surtout quand il sagit de règlements d'emprunt de cette taille.
    Les gens n'ont pas dit qu'ils étaient contre la réfection de la rue St-Pierre mais ils demande des précisions.
    L'autre chose que je tient à dire c'est que vous avez tout à fait raison pour ''signer leur nom'' ils veulent de la clartée mais seulement quand ça vient des autres. Ça fait qu'ils signent avec des pseudos.

    René Lapointe - 2017-03-16 12:35
  • Bonjour.

    Je suis aux communications de la Ville. Je tiens à vous rassurer: ce ne sont pas les communications qui ont demandé que l'on procède ainsi. C'est l'usage pour l'adoption des règlements. Toutefois, nous avons tous convenu de la nécessité d'en présenter davantage lorsqu'il y a des règlements d'emprunt. Il n'y a pas de plan machiavélique de dire ou ne pas dire ceci ou cela. Nous sommes au service de la population et ça nous fait plaisir d'échanger et de communiquer, ça nous fait plaisir de répondre aux demandes des citoyens. Et nous n'avons pas peur de nous exprimer, même de signer de notre nom! Quant aux 4 personnes aux coms, je ne vois pas. Je dirige le service et nous ne sommes que deux. Enfin, nos journées sont bien remplies, n'ayez craintes: rédaction de communiqués, corrections et approbations de tous les documents préparés par la Ville de tous les services, préparation du site web, préparation des communications pour les Jeux du Québec, révision de la signalisation, préparation de séances publiques et conférences de presse, etc. Etc. Vous pouvez passer au bureau me rencontrer, il me fera plaisir de vous expliquer ce qu'il en est.

    Merci beaucoup de votre intérêt pour les communications. Au plaisir!

    David Lemelin, Ville de Rivière-du-Loup - 2017-03-15 10:08
  • Si on nous avait présenté ce projet plus tôt, on aurait évité des depenses...Mais les 4 qui sont aux coms ont peur de s'exprimer. Que font-ils dans leur journée de travail ? Nul ne sait.

    l'enigme des coms - 2017-03-14 17:10