Publicité
10 mars 2017 - 13:28

Opposition citoyenne à un dézonage pour Prelco

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 14

Prelco souhaitait utiliser l’espace extérieur des anciens locaux de Porte Royale pour en faire un stationnement et un lieu d’entreposage pour les véhicules lourds, ce à quoi une dizaine de citoyens se sont opposés lors de l’assemblée publique de consultation tenue le 9 mars par la Ville de Rivière-du-Loup.

En avril 2016, l’entreprise Prelco a fait l’acquisition des anciens locaux de Porte Royale, situés en face de son usine sur le boulevard Cartier à Rivière-du-Loup. Plus d’une dizaine de citoyens de la rue Villeray, adjacente au bâtiment, se sont opposés au projet de règlement visant à approuver les nouveaux usages du terrain. Ils ont amené des points qui ont convaincu les élus de reprendre leur réflexion.

«Les résidents ont soulevé des arguments comme les odeurs, les bruits des camions et la poussière, qui allaient les déranger. La Ville a pris la décision de retirer le projet de règlement du train semestriel», a commenté le pro-maire, Jacques Minville. Ce dernier estime que Prelco doit faire ses devoirs et prévoir une rencontre avec la Ville prochainement pour explorer les autres options possibles.

Contactée en avant-midi le 10 mars par Info Dimanche, Prelco n’avait pas été informée de la décision du conseil de la Ville de Rivière-du-Loup. «Nous nous sommes engagés à faire le changement de zonage dans les règles de l’art, notamment de planter des arbres pour limiter les impacts», a commenté la directrice des communications de Prelco, Suzanne Rhéaume. Cette dernière s’est dite surprise de l’issue de l’assemblée publique de consultation tenue la veille.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

14 réactionsCommentaire(s)
  • Prelco a combien d'emploie dans la ville. les bâtiments de Prelco son moderne et propre avec en terrain propre aussi. il est situé là depuis combien de temps? Selon moi plus de 30 et peut-être 40 ans. Oui il y a eut des agrandissements mais des familles vivent grâce à Prelco dans la région et à rivière du loup. Soyez donc reconnaissant envers un bâtisseur de notre économie qui n'a rien enlevé à personne. N'oublier pas qu'ils ont un bâtiment à St-Jacques N-B. Continuer votre bon travail Prelco vous êtes un fleurons dans la BSL.

    Marin Lebel - 2017-03-12 08:48
  • Encore une fois, plein de monde qui parle sans savoir le fond de l'histoire.

    Contre mémérage - 2017-03-11 19:58
  • vos routes sons trop mauvaise fern

    gagaaaazzzzzzzzz - 2017-03-11 14:15
  • Il pourrait déménager à Témiscouata-sur-le-Lac il y à de l`espace disponible dans l'ancien site de Du Breton. Ce serait un juste remboursement du tord fait par Rivière du Loup envers une petite municipalité qui en souffre depuis.Nous chialons contre Montréal et les autres grosses villes, contre leurs volonté de vouloir centralisé au dépent des régions mais ça se passe aussi chez nous.

    EX-Témiscouatain de RDL - 2017-03-11 13:20
  • Plusieurs d'entre vous auraient eu intérêt a être présent à l'assemblée de consultation. Vous auriez certainement une opinion différente de ce que vous mentionner. La modification au règlement de zonage avait pour but de permettre à Prelco d'avoir un usage industriel au lieu de commercial pour leur immeuble du 89 boul. Cartier, ce qui leur aurait permis de faire de l'entreposage et du stationnement de camion remorque à proximité des résidences de la rue Villeray.

    Logique - 2017-03-11 11:49
  • Bien.... si vous n'avez plus de place à riviere du loup pour vous agrandir et les gens ne vous veulent Plus....
    venez dans le grand st jean de dieu. Il y a plein d'espace dans le parc industriel ou ailleurs dans notre municipalité. Ce n'est pas un probleme. On a toutes les solutions

    Fernand - 2017-03-11 10:47
  • Les critiques arrivent vite mais les réflexions ne se font pas aussi vite. S'il y avait des problèmes avec l'emplacement de Prelco, fallait donc leur interdire d'acheter les terrains avoisinants et d'agrandir par la suite. Ils ont dépensé une fortune et après, on chiale parce qu'ils sont là. Vous aviez juste à allumer avant. C'est un boulevard de toute façon, la circulation n'arrêtera jamais, le bruit et la poussière non plus. Pas besoin de mettre le tout sur le dos de Prelco.
    C'est quoi l'affaire de cacher la vue sur le fleuve citée par «Citoyen muselé», on ne voit pas le fleuve de cet endroit ou bien vous avez un observatoire sur le toit de votre maison ???
    Que veut-on à Rivière-du-Loup ? Je me le demande. Plus personne ne peut développer sans qu'on lui lance des insultes ou qu'on lui mette des bâtons dans les roues. Vous criez à qui veut l'entendre qu'il ne se passe rien à RdL, qu'il n'y a pas d'emplois et que faites-vous avec ceux qui en créent ?
    En passant, je veux juste vous dire que je ne travaille pas chez Prelco et que je n'ai personne de ma famille qui y travaille.
    Si Prelco doit déménager, qu'il aille donc à Cacouna, dans le parc industriel, près du port de mer et de l'autoroute 20. Ils auront la paix et seront rentables pour les municipalités qui en ont bien besoin.
    En passant, je ne demeure pas non plus à Cacouna, mais je veux que notre région se serre les coudes, garde ses acquis et encourage les développeurs à venir s'y installer. Point final.

    Ça nous appartient - 2017-03-10 23:42
  • Ne lacher pas vous allez finir par convaincre les dirigeants de Prelco d'aller s'installer très loins de Rivière-du-Loup et de privé Rivière-du-Loup de quelques 200 emplois. Enlever l'usine de là pour retrouver les berges de la rivière et vous aller vous rendre compte que le gros murs blanc vous protégeait tu vent beaucoup, beaucoup plus que vous pouviez l'imaginer.

    l'camelot - 2017-03-10 18:57
  • Avec une subvention et des avantages en congé de taxes comme pour du Breton, tout peut être déménagé....au Parc industriel.
    Faut demander à notre Député! Lui connaît ça.

    Foinfoin - 2017-03-10 17:46
  • batterie expert vont disparaiteeeeeee

    gagaaaazzzzzzzzz - 2017-03-10 17:16
  • À trop vouloir mordre la main qui nous nourrit, il se pourrait que Prelco déménage bien loin de RDL.

    JFBaker - 2017-03-10 16:58
  • Vous demandez à Prelco de déménager, s'il le font, il y aura de grosse chance que ce ne soit pas à rivière-du-Loup, donc la perte de plusieurs emplois. Pas certain que c'est une bonne idée.

    contre la critique facile - 2017-03-10 16:48
  • Il est plus que le temps que la discussion s'ouvre et que les actions soient prises. Une entreprise comme Prelco n'a plus sa place à cet endroit. Elle doit être relocalisée dans le parc industriel. Les effets positifs seront tout autant pour l'entreprise à moyen et long terme que pour les citoyens. Rivière-du-Loup possède un bel accès à la rivière et au fleuve et les berges doivent être accessibles à la population et au touristes, sans compter l'aspect visuel. Et ne dites pas que ce projet n'est pas possible. Au contraire, ce n'est qu'une question de volonté.

    Mario - 2017-03-10 16:16
  • Alors que tout le monde déménage dans le parc industriel, Prelco érige un mur et cache la vue du fleuve aux citoyens.
    S'il fallait lui demander de déménager son usine comme l'à fait la Ville avec la ventilation du 108 Fraser, il lui en coûterait un bras.
    Pourquoi les gros ont le droit de polluer; les petits pas?
    Deux poids; deux mesures ou une décision arbitraire tolérée par le maire du temps?

    Citoyen muselé - 2017-03-10 14:56