Publicité
10 mars 2017 - 11:15 | Mis à jour : 11:23

Conduites d’eau : aide financière de 485 100 $ pour Saint-Alexandre

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 2

La municipalité de Saint-Alexandre pourra aller de l’avant avec la première phase de son projet de réfection des conduites d’eau. Les deux paliers de gouvernement lui ont annoncé, ce vendredi 10 mars, une aide financière conjointe de 485 100 $. 

Le projet de Saint-Alexandre est chiffré à plus de 584 000 $. Il comporte le renouvellement des conduites d’aqueduc et d’égoûts déjà en place sur 231 mètres, entre les rues des Cèdres et de l’Étang, sur l’Avenue du Foyer. 

Ce coup de main financier provient du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU). Concrètement, dans ce dossier, l’aide fédérale est de 292 229 $, alors que l'aide provinciale est de 192 871 $. La municipalité déboursera quant à elle la somme manquante, soit tout près de 100 000 $. 

«Avec les importants investissements annoncés aujourd’hui dans le cadre de la FEPTEU, les citoyens de Saint-Alexandre auront de meilleures infrastructures d’eau potable et d’eaux usées. C’était un gros besoin et nous sommes heureux de contribuer», a mentionné le député de Côte-du-Sud, Norbert Morin.

Construit il y a plus de 40 ans, le réseau d’aqueduc et d’égout de la municipalité éprouve aujourd’hui certaines difficultés et doit être renouveler en partie. Certaines fissures et même des racines d’arbres ont été décelées au printemps dernier lors d’inspections requises par le gouvernement. 

«L’aide financière annoncée aujourd’hui couvrira environ 83 % du coût total du projet, c’est formidable. Nous espérons débuter et compléter les travaux au cours de l’été», a confirmé la mairesse de Saint-Alexandre, Anita Ouellet Castonguay. 

Le secteur visé par les travaux annoncés ne serait pas le seul à devoir être améliorer. Mme Ouellet Castonguay n’a pas caché que d’autres parties du réseau d’aqueduc et d’égout devront probablement faire l’objet de travaux dans le futur. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Dans la partie entre la rue des cèdres et la rue de l'étang, il n'y a pas eu de bris d'aqueduc, c'est le sanitaire qui a des joints mal fait. Il y a des firmes spécialisés qui font du chemisage, directement à l'intérieur des conduites. Au conseil municipal, Mme la mairesse avait dit que c'était un projet de 800,000.00$. Alors selon l'article, les citoyens(ennes) qui savent compter doivent se demander, qui va payer la différence!!!

    Luc Chouinard - 2017-03-11 08:22
  • Une mairesse qui travaille pour un parti politique. Elle est où l'éthique ?

    Le dire tout haut - 2017-03-10 23:58