Publicité
3 mars 2017 - 14:56 | Mis à jour : 16:34

De nouvelles infrastructures d'eau potable pour Témiscouata-sur-le-Lac et Saint-Épiphane

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Toutes les réactions 1

Le gouvernement du Québec est heureux d'annoncer que deux municipalités de la circonscription de Rivière-du-Loup - Témiscouata bénéficieront d'une aide financière totale de 7 712 000 $ (fédérale et provinciale) pour la réalisation de deux projets dans le cadre du Fonds pour l'eau potable et le traitement des eaux usées (FEPTEU).

Le projet de Témiscouata-sur-le-Lac est chiffré à 9,2 M$ pour une conduite d'eau potable de 13 kilomètres. Dans ce dossier, l’aide fédérale est de près de 4,6 M$, l'aide provinciale est de 3,1 M$ et la municipalité déboursera près de 1,6 M$.

Quant à celui de Saint-Épiphane, le projet du réservoir d’eau se porte à près de 1,8 M$. L’aide fédérale est de près de 900 000$ et celle du Québec de 592 827 $. La municipalité de Saint-Épiphane décaissera donc près de 309 000 $.

«Grâce à ces investissements importants annoncés aujourd'hui dans le cadre du FEPTEU, les citoyens de Témiscouata-sur-le-Lac et de Saint-Épiphane auront de meilleures infrastructures d'eau potable et d'eaux usées. Ces améliorations permettront de protéger notre environnement et d'offrir des services de base à notre communauté, contribuant ainsi à rehausser notre qualité de vie pour les prochaines années»,a commenté e ministre délégué aux Affaires maritimes et député de Rivière-du-Loup – Témiscouata, Jean D'Amour.

«Pour les membres du Conseil de ville, autant pour des raisons environnementales, de santé publique que d'efficacité financière et d'économies récurrentes annuelles dans les couts de service, le meilleur moyen de procéder à la mise aux normes de l'eau potable desservant les citoyens du quartier Notre-Dame-du-Lac a toujours été d'effectuer un raccord par une conduite dédiée entre les deux réseaux existants. Nous considérons cette façon de faire comme un bel exemple de développement durable», le maire de Témiscouata-sur-le-Lac, Gilles Garon.
 
L'approbation de ces projets a été rendue possible grâce à la signature de l'entente de financement bilatérale Canada-Québec en juillet 2016 qui permettra de financer des projets liés à l'eau dans l'ensemble du Québec. Le gouvernement fédéral fournit jusqu'à 50 pour cent du financement de ces projets et le Québec contribue à hauteur de 33 pour cent.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • l;argent coule a robinet ouvert.ca..sans les election l;an prochain..

    gilles - 2017-03-03 19:45