Publicité
1 mars 2017 - 08:00 | Mis à jour : 6 mars 2017 - 22:19

Le IGA Extra de Rivière-du-Loup récompensé pour sa gestion des matières résiduelles

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 1

Le IGA Extra de Rivière-du-Loup a obtenu la deuxième plus haute certification d’Action Réduction soulignant les efforts de réduction de déchets et la performance environnementale, soit le niveau Platine. Le pourcentage de matières résiduelles récupérées par le commerce s’élève à 78 %.

Le programme d’optimisation de gestion des matières résiduelles du Fonds Éco IGA a été mis en place en collaboration avec le Jour de la Terre. «Ça ne représente pas un surplus de travail. Nous avons mis une semaine à l’implanter auprès des employés. Maintenant, nous avons des lève-bacs qui permettent de faciliter les opérations sans risque. C’est inclus dans les tâches habituelles des employés», indique le directeur adjoint du IGA Extra de Rivière-du-Loup, Danny Labbé.

Le commerce possède ainsi une presse à carton, une autre pour le plastique, deux bacs de compost pouvant contenir quatre verges cubes de matière chacun, ainsi qu’une chute à glace pour les glaces usées de la poissonnerie. Le gras, les os et les huiles usées sont récupérés par l’entreprise Sanimax.

«On récupère les emballages plastiques utilisés lors des livraisons, et les boites de carton. Les retailles des fruits et légumes préparés, ou encore altérés et le pain forment une grande partie de la matière compostable. Le service municipal vient faire deux collectes par semaine des bacs de compost», explique M. Labbé. En effet, les matières résiduelles valorisables chez IGA sont composées à 45 % de carton, 35% de matières compostables, 13% de matières animales, 5% de papier, plastique, verre et métal, 1$ de pellicule plastique et 1% d’huiles de cuisson.

«La certification platine d’Action Réduction est une distinction détenue par seulement 11 magasins IGA au Québec, sur un total de 280», souligne Pierre Lussier, directeur du jour de la Terre et responsable du programme d’optimisation de gestion des matières résiduelles.

Du côté de la Ville de Rivière-du-Loup, on souligne l’engagement du commerce, ainsi que son traitement des matières compostables, qui permettent d’alimenter l’usine de biométhanisation, été comme hiver. «C’est un bon fournisseur, le IGA Extra fait partie des meilleurs participants de la collecte auprès des ICI et nous fournit une matière de qualité A 1», confirme la responsable des communications à la Ville de Rivière-du-Loup, Karine Plourde.

Le IGA Extra de Rivière-du-Loup a donc dressé un portrait global des matières qu’il génère, établi un plan d’action concret et reçu une formation sur les bonnes pratiques de gestion des matières résiduelles par l’équipe du Jour de la Terre pour que le travail de récupération soit fait de manière optimale.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Félicitations pour votre engagement. Souvent il s'agit de bien peu de choses pour faire une grande différence. Voilà un bien bel exemple pour vos compétiteurs. Souvent les gens se plaisent à dénigrer tout et rien. Alors, pour une fois que c'est positif, parlons-en.

    JFBAKER - 2017-03-01 17:45