Publicité
24 février 2017 - 15:18

Les Fardoches champions du DéfiFRAQ du Bas-Saint-Laurent

Quatre équipes de jeunes agriculteurs de la région du Bas-Saint-Laurent se sont réunies à Mont-Joli samedi dernier le 18 février pour s’affronter lors du DéfiFRAQ régional 2017. Pour la 3e année consécutive, l’équipe Les Fardoches du groupe Réagi de la MRC les Basques ont remporté la première place et l’honneur d’aller représenter le Bas-St-Laurent à la finale provinciale qui aura lieu à Lévis le 9 mars.

Le DéfiFRAQ est une compétition amicale organisée par l’Association de la relève agricole du Bas-Saint-Laurent (ARABSL). Cette activité, alliant épreuves manuelles et quiz interactif, sollicite plusieurs des compétences que l’agricultrice et l’agriculteur mettent à profit sur leur ferme. En matinée, les joueurs et leurs partisans se sont rendus au Centre de formation professionnelle de Mont-Joli, pour sept d’épreuves variées telles que de l’identification de semences et la calibration d’une presse. En après-midi, les participants ont disputé un quiz interactif de 40 questions théoriques.

La deuxième place a été décernée à Terre à Terre du groupe Pro-Grame de la MRC de La Matanie pour la deuxième fois. Le prix Esprit d’équipe a pour sa part été remis à l’équipe Vaches Folles du groupe Agro-3 de la MRC de la Mitis.

L’Association de la relève agricole du Bas-Saint-Laurent tient à remercier sincèrement la
Direction régionale du MAPAQ du Bas-Saint-Laurent, La financière agricole du Québec et le Centre de formation professionnelle de Mont-Joli-Mitis, partenaires de cette activité.

Porte-parole de la relève agricole au Bas-Saint-Laurent, l’ARABSL a comme mission de rassembler les jeunes passionnés d’agriculture et de défendre leurs intérêts, d’améliorer les conditions d’établissement en agriculture, d’attirer la nouvelle génération en agriculture, en plus de travailler à une meilleure information et préparation de ces jeunes. L’ARABSL est affilée à la FRAQ, le plus grand syndicat de jeunes agriculteurs au Canada.

 

Publicité

Commentez cet article