Publicité
23 février 2017 - 09:41

Des étudiants vivent l’expérience «Dans l’oeil du dragon»

Des étudiants de deuxième année du programme Techniques administratives (Comptabilité et gestion) du Cégep de Rivière-du-Loup ont vécu l’expérience simulée de l’émission «Dans l’œil du dragon». Devant un jury réel, cette activité pédagogique consistait à monter le plan d’affaires d’une entreprise fictive et à convaincre des investisseurs potentiels.

C’est dans le cours Entrepreneurship que les étudiants ont été invités par l’enseignante Sylvie Lavoie à élaborer un plan d’affaires fictif. Lors de la présentation, le jury devait évaluer les étudiants selon des critères basés, entre autres, sur le professionnalisme, le caractère réaliste du projet, la connaissance de celui-ci, la profondeur de l’analyse et l’originalité de la présentation.

Pour l’occasion, le jury d’investisseurs fictifs était composé de monsieur Frédéric Létourneau, conseiller aux entreprises à la Société d'aide au développement des collectivités (SADC) de la MRC de Rivière-du-Loup; de monsieur Mario Landry, directeur des Ressources humaines du Cégep de Rivière-du-Loup et de madame Cathy Lévesque, conseillère - Services aux membres de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup.

Un prix, d’une valeur de 75 $, a été remis par la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup à Pierre-Julien Boucher, Audrey Lavoie et Joëlle Sirois pour leur entreprise Les Vêtements JJAP, une boutique offrant une gamme de vêtements adaptés aux différentes problématiques relatives à la silhouette.

Sur la photo, les récipiendaires de la bourse, Pierre-Julien Boucher, Audrey Lavoie et Joëlle Sirois; accompagnés de Cathy Lévesque conseillère - Services aux membres de la Caisse populaire Desjardins de Rivière-du-Loup; Sylvie Lavoie, enseignante; Frédéric Létourneau, conseiller aux entreprises à la Société d'aide au développement des collectivités (SADC) de la MRC de Rivière-du-Loup et Mario Landry, directeur des Ressources humaines du Cégep de Rivière-du-Loup.

 

Publicité

Commentez cet article