Publicité
21 février 2017 - 15:48

Des changements profitables au Marché public des Basques

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

Le 6 février dernier, les membres du conseil d’administration du Marché public des Basques ont présenté le bilan de la saison 2016 qui fut marquée par des changements importants. Ces nouveautés ont été profitables pour l’organisme et ses membres.

«L’achalandage s’est grandement accentué et les ventes ont été au rendez-vous tant par la communauté que par les touristes. Le grand pas franchi par le marché cette année permet d’entrevoir plus que la simple consolidation des activités», a-t-on mentionné.

Parmi les changements, on note un nouvel emplacement. Les activités se sont déroulées en 2016 au coin des rues Jean-Rioux et de la route 132, sur le terrain adjacent à la station-service Sonic, propriété de la coopérative Agriscar. Le marché s’est déroulé sur 16 semaines, soit tous les dimanches. «L’achalandage des clients locaux s’est maintenu et même diversifié. Celui des touristes et des gens de l’extérieur de la municipalité a littéralement explosé», a-t-on précisé. Les exposants ont atteint approximativement 150% du chiffre des ventes de la saison 2015.

Un bel effort a aussi été fait pour dynamiser le site. Des animations, des jeux gonflables pour les enfants, des activités de divertissement et d’éducation selon diverses thématiques ont été tenus. «La plus mémorable des activités fut sans conteste la visite, le 24 juillet, d’Elena Faita, chef réputée et membre de l’Ordre national du Québec. Cet évènement, en plus de donner une excellente visibilité au Marché public des Basques, a créé un précédent dans la région en établissant une habitude. Nous travaillons fort cette année pour que Mme Faita soit de retour cet été pour un autre atelier cuisine. Cette invitée de marque attire un nombre très élevé de visiteurs en provenance de l’extérieur de la MRC des Basques», a expliqué le conseil d’administration. De plus, on souhaite avoir sur le site une offre régulière de «prêt-à-manger».

En grande nouveauté, le Marché de Noël a été offert gratuitement aux membres du marché. «L’opportunité d’être jumelé avec la Fête des lumières de la ville a permis de créer une synergie que nous espérons renouveler en 2017 et si possible dans plus d’évènements», a-t-on souligné.

L’avenir du marché semble avoir pris une tangente qui l’amènera sans doute à jouer plus solidement son rôle, entre autres de promouvoir les produits régionaux alimentaires et artisanaux, encourager les initiatives des producteurs maraichers pour qu’ils puissent en retirer un revenu décent et organiser des activités en lien direct avec les produits régionaux.

En terminant, le conseil d’administration avait un message pour les acteurs du développement de la MRC : «Le marché souhaite inviter tous ces gens à la cohérence dans leurs gestes, leurs paroles et leurs visions. C’est ainsi que nous pourrons développer une région qui trop souvent subit les contrecoups de l’incohérence et l’inconséquence de ces mentors du développement.» On a cependant tenu à remercier le préfet de la MRC des Basques, Bertin Denis, pour sa présence et son implication.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Je serai bientôt sur votre coin de rue, pour vous faire profiter de mes contacts, pour vous mettre en valeur etc. Un projet "clefs en main" quoi, ce à quoi je suis habitué... Toute l'économie de ce secteur a explosé depuis!

    Autoroute 20 - 2017-02-22 07:32