Publicité
17 février 2017 - 06:54

Loïc Côté, parce que le courage n’a pas d’âge

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Le 4 janvier dernier, l’univers de la famille de Laurie Goulet et de Charles Côté a été chamboulé. Leur enfant unique, Loïc, âgé de 7 ans, apprenait qu’il souffrait d’un cancer du rein. Une semaine plus tard, son rein lui était retiré.

Pour Charles Côté, il est hors de question de plier l’échine et de mettre un genou au sol. Lui et sa conjointe Laurie font front commun dans le combat que mène leur fils.

«C’est très difficile. Pour être franc, je n’ai jamais été aussi ébranlé que ça, mais pas question de se mettre à terre. Laurie et moi devons rester forts, nous devons le montrer à Loïc, il doit sentir que sa mère et moi sommes debout avec lui dans ce combat. Laurie en prend beaucoup sur ses épaules, elle est très impliquée.»

Le jeune Loïc se remet donc aujourd’hui d’une néphrectomie, c’est-à-dire du retrait de son rein et de la tumeur. Une tumeur dont la taille était de 12 centimètres par 8 centimètres par 6 centimètres. Le garçon doit maintenant se plier à d’éprouvantes séances de chimiothérapie qu’il subit à Rivière-du-Loup et Québec pour encore six mois.

Malgré toutes ces épreuves, Loïc tente de garder le cap sur son année scolaire. S’il ne peut assister à ses cours dans sa classe de 2e année, une enseignante se rend au domicile familial. Loïc est un battant et il est la preuve que le courage n’a pas d’âge.

UNE CHANCE

Dans cette histoire où l’on a l’impression que la famille Goulet-Côté joue de malchance, c’est pourtant avec un peu de chance que le cancer de Loïc a été décelé.

«Nous sommes allés à l’urgence de Trois-Pistoles pour un rhume. Le médecin, Simon Delisle, a diagnostiqué une pneumonie, mais il a aussi trouvé qu’une enflure près de la rate était anormale. Il a demandé une échographie et ça a permis d’identifier la tumeur. C’est grâce au docteur Delisle», raconte Charles Côté.

DINER-BÉNÉFICE

Au sein de la petite communauté modestoise, l’histoire touche, interpelle. Sous l’impulsion de Joannie Castonguay, de son père Sylvain et de sa grand-mère Jeanne D’Arc Jalbert, un diner-bénéfice a été organisé pour venir en aide à la famille de Loïc. Une page Facebook a même été mise en place à cet effet.

L’évènement, en collaboration avec le Club de l'âge d'or de Saint-Modeste, aura lieu le 5 mars dès 11 h. Les cartes de repas ont rapidement trouvé preneur. Toutefois, les dons remis à la famille sont toujours possibles. Pour plus d’information, vous pouvez communiquer au 418-862-6757 ou le 418-868-0004.

 

Publicité

Commentez cet article