Publicité
16 février 2017 - 06:54 | Mis à jour : 09:52

La Coopérative des paramédics du Témiscouata en grève

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

Les techniciens ambulanciers de la Coopérative des paramédics du Témiscouata, à l’instar de 15 autres casernes au Québec, sont en grève pour une durée illimitée depuis minuit ce jeudi. La population témiscouataine n’a toutefois rien à craindre en matière de sécurité, les services essentiels seront maintenus.

Il faut savoir que les priorités d’interventions de 0 à 8 ne sont pas touchées, c’est donc dire que les services d’urgence seront traités de façon habituelle. Toutefois, les paramédics ne feront plus le lavage intérieur et extérieur des ambulances, sauf si requis pour la prévention des infections.

Selon la centrale syndicale CSN, parmi les autres moyens de pression, les techniciens ambulanciers refuseront de transporter, au retour, les escortes médicales et les équipements, à l'exception des incubateurs et des ballons aortiques, lorsqu'il n'y a pas de patient à bord du véhicule ambulancier. De plus, pendant la grève, les paramédics n’accueilleront plus de stagiaires SPU.

Il est important de noter que les techniciens ambulanciers de la Coopérative des paramédics du Grand-Portage ne sont pas concernés, ainsi que leurs collègues Dessertcom de Saint-Alexandre et Cambi de Trois-Pistoles.

TRIBUNAL, CONVENTION ET SYNDICAT

À la suite d’une audience, le Tribunal administratif du travail a déclaré que les services essentiels prévus sont suffisants pour que la santé de la population ne soit pas mise en danger. Une séance de conciliation avait permis aux parties de conclure une entente partielle sur les services essentiels.

Soulignons que la convention collective de ces travailleurs du domaine préhospitalier est échue depuis mars 2015, soit bientôt deux ans. Les horaires de travail, notamment les horaires de faction, le salaire et le régime de retraite sont au coeur des demandes syndicales.

Rappelons qu'en février 2016, les ambulanciers de la Coopérative des paramédics du Témiscouata ont rejoint le Syndicat des paramédics du Bas-Saint-Laurent (CSN) qui est affilié à la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN (FSSS-CSN). La CSN représente plus de 3 300 salariés du secteur préhospitalier au Québec.

COOPÉRATIVE

La Coopérative des paramédics du Témiscouata emploie actuellement une trentaine de personnes, donc plus de la moitié à temps partiel. Elle offre ses services paramédicaux dans deux zones ambulancières distinctes couvrant un territoire total de 2 200 km carrés.

Ses techniciens paramédicaux desservent les municipalités de Témiscouata-sur-le-Lac, Dégelis, Auclair, Saint-Juste-du-Lac, Lots-Renversés, Packington, Saint-Jean-de-la-Lande, Saint-Eusèbe, Saint-Louis-du-Ha!Ha!, Saint-Elzéar, et Saint-Honoré.

Publicité

Commentez cet article