Publicité
10 février 2017 - 06:03 | Mis à jour : 10:24

La campagne de financement du parc côtier Kiskotuk atteint son objectif

Francois Drouin

Par Francois Drouin, Journaliste

Twitter Francois Drouin

La campagne de financement participatif du parc côtier Kiskotuk visant l’aménagement d’une infrastructure d’accueil et d’hébergement est déjà atteinte. L’objectif de 5 000 $ est dépassé et il reste encore, au moment de mettre sous presse, 26 jours. Ce succès assure d’ores et déjà le développement du camping rustique des Passereaux.

Ce nouveau camping sera aménagé dans le secteur des Passereaux à Cacouna et sera composé de 13 sites pour les tentes et de 2 premiers chalets. Son ouverture est prévue l’été prochain.

Toutefois, le dépassement de l’objectif de financement pourrait permettre la construction de chalets supplémentaires. «Il est toujours possible de contribuer via la plateforme de financement La Ruche. Les sommes supplémentaires nous permettront de nous aider dans le développement d’autres chalets. Il n’y a pas de limite alors ces contributions sont vraiment les bienvenues», souligne la chargée de projet au parc Kiskotuk, Esther Blier.

CONTRIBUTION

Toute personne désirant contribuer à la construction des deux premiers chalets du camping peut le faire en ligne au laruchequebec.com, et ce, en donnant aussi peu que 5 $, 10 $ ou 15 $. Il suffit de cliquer sur l’onglet «Explorer les projets», puis sur «Bas-St-Laurent».

En plus de soutenir ce projet, les contributeurs de 25 $ et plus recevront une récompense pour les amoureux de plein air. Pour les remercier, le parc Kiskotuk offre entre autres des nuitées en camping rustique, des activités de baguage de canards avec un spécialiste dans le marais de L’Isle-Verte et des nuitées dans l’un des chalets à construire du parc.

Les partenaires privés intéressés à contribuer au projet sont invités à communiquer directement avec le parc côtier Kiskotuk en écrivant au eblier@romm.com ou en composant le 418-867-8882, poste 205.

Le parc côtier Kiskotuk est une initiative née de la MRC de Rivière-du-Loup en 2012 pour mettre en valeur et préserver le corridor côtier des municipalités de Cacouna et de L’Isle-Verte par la création d’un parc régional humanisé. Le territoire du parc est ponctué de divers secteurs de découverte et propose un réseau de pistes cyclables, de sentiers pédestres et de vélo de montagne ainsi que des belvédères d’observation. Par l’instauration du parc, il est visé d’améliorer grandement les infrastructures d’accueil, d’hébergement et de pratique de plein air.

 

Publicité

Commentez cet article