Publicité
9 février 2017 - 06:32

L’ouverture du pont de glace crée des remous

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

L’ouverture du pont de glace sur le lac Témiscouata en 2017 a créé son lot de remous. Encore le 7 février lors de la séance du conseil municipal de Saint-Juste-du-Lac, des citoyens ont questionné la décision des élus concernant la location d’un tracteur pour l’entretien de la chaussée sur le lac Témiscouata.

C’est la proposition de Donald Bérubé qui a été retenue au montant de 8 500 $ annuellement, une entente d’une durée de cinq ans. M. Bérubé est le fils du conseiller municipal Wilfrid Bérubé. Notons que ce dernier s’est retiré du processus de décision dans ce dossier comme le veut le code d’éthique des élus municipaux. «Ça s’est fait dans les règles, nous avons même pris de l’information auprès d’un avocat», a souligné la mairesse Céline Dubé Ouellet.

Un avis public à cet effet a été diffusé en novembre dernier. «Il y a eu quelques personnes intéressées, mais nous n’avons pas reçu d’autre offre officielle», a noté la mairesse. Le nom de Claude Ouellet a également été mentionné comme possible locateur d’un tracteur. «Il n’avait pas de tracteur et quand il a su que nous avions trouvé un locateur, M. Ouellet s’est retiré», a expliqué Céline Dubé Ouellet.

La location du tracteur comprend les frais qui y sont reliés comme le carburant et l’entretien. À cela, on ajoute l’embauche d’un opérateur. Il s’agit de la même personne qui a obtenu le contrat pour l’entretien du pont de glace pour les motoneigistes juste à côté et ce, avec une autre machinerie.

«Cette personne nous a été suggérée pour effectuer le travail, il était disponible et intéressé», a noté Mme Dubé Ouellet. Soulignons aussi que le travailleur choisi occupe un emploi saisonnier pour la corporation du traversier entre Saint-Juste-du-Lac et Témiscouata-sur-le-Lac.

En 2016, il n’y a pas eu de pont de glace. «Une seule compagnie d’assurance au Canada accepte ça. Et l’an dernier, cela n’a pas fonctionné pour une question d’assurance», a expliqué la mairesse.

Le budget estimé pour le pont de glace est aux environs de 14 000 $, somme qui sera défrayée à parts égales par la Municipalité de Saint-Juste-du-Lac et la Ville de Témiscouata-sur-le-Lac. «Nous allons essayer de rentrer dans cette prévision», a-t-elle indiqué. La période d’utilisation par les automobilistes est en moyenne de 66 jours et le record est de 77 jours.

SÉCURITÉ

Le pont de glace est accessible à tous, automobilistes, motoneigistes et marcheurs. Des tests sont effectués régulièrement afin de s'assurer que la glace est suffisamment solide pour supporter le poids d’une automobile. Afin d’assurer la sécurité des usagers et de conserver le pont de glace le plus longtemps possible, il est important de respecter les consignes suivantes : la limite de vitesse de 25 km/h maximum pour éviter l’effet de vagues sous la glace pouvant causer des fissures importantes; une distance minimale de 30 mètres (100 pieds) entre les véhicules; un tonnage maximal de 2949 kg (6500 lb) pour les camionnettes. Il est à noter que les camions lourds sont interdits en tout temps.


 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)



  • Bon! Encore des petits jaloux ?

    Marcel Bérubé - 2017-02-10 17:55