Publicité
31 janvier 2017 - 06:54

Laurent Lessard doit résoudre le conflit avec les agriculteurs

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 4

Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a confié le mandat à Laurent Lessard, qui remplace Pierre Paradis comme ministre de l’Agriculture, le mandat de régler rapidement le conflit avec les agriculteurs au sujet de la controversée réforme du Programme de crédit de taxes foncières agricoles.

D’ici la fin février, M. Lessard devrait avoir en main un rapport du fiscaliste Luc Godbout sur l’impact financier du programme sur les entreprises agricoles québécoises. «Les impacts de cette réforme représentent pour le Bas-Saint-Laurent, une hausse moyenne de 41 % sur 27 dossiers vérifiés par la firme Raymond Chabot Grant Thornton, avec une perte estimée à 1,5 millions de dollars», ont laissé savoir les représentants régionaux de l’Union des producteurs agricoles (UPA).

L’UPA a d’ailleurs accueilli positivement l’arrivée du nouveau ministre. «M. Lessard connait bien les dossiers agricoles, ayant occupé les fonctions de ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation de 2007 à 2009 et de 2010 à 2011. Cela facilitera grandement les échanges dans un contexte où des décisions importantes doivent être prises rapidement, au premier chef, le dossier des taxes foncières agricoles», a indiqué son président général, Marcel Groleau.

Comme moyen de pression dans ce dossier, les agriculteurs menacent de fermer les sentiers de motoneige passant sur leurs terres. Gilbert Marquis, président de la Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent, a expliqué que les sentiers de motoneige seront fermés partiellement le 6 février prochain à trois endroits stratégiques à Saint-Épiphane, Rimouski et Amqui puis définitivement à partir du 20 février 2017. La Fédération de l’UPA du Bas-Saint-Laurent représente près de 2 000 entreprises agricoles. Quelque 70 producteurs ont des sentiers de motoneige qui passent sur leurs terres.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

4 réactionsCommentaire(s)
  • @RM
    Tu dis que tu n'as pas à payer pour passer sur les terres des agriculteurs. Quand tu passes sur une rue, sur une route, sur une autoroute, tu payes mon cher et fort à part ça, pour l'entretien, l'asphaltage, etc. Ce n'est pas toujours aux mêmes à payer.

    Les Clubs de motoneiges existent pour vous les motoneigistes, s'ils paient, vous paierez aussi.

    Quand tu parles de travailler fort (pour toi), est-ce que c'est 18 heures par jour, 365 jours par année sans jamais prendre de vacances de ta vie ? Fait ça et on s'en reparlera.

    N'oublie jamais que ce sont les agriculteurs qui te nourrissent tous les jours. Ça ne descend pas du ciel.

    Travaille fort - 2017-02-01 17:45
  • @un producteur agricole
    Je comprends très bien que vous travaillez fort mais les autres aussi travaille fort, en plus on paie nos taxes d'achat, on ne les récupére pas nous on les paies .on paie les taxes sur les terres aussi, pour ce qui est des motoneiges, on a pas à payer pour ça, c'est au club de motoneigistes à payer,charger leurs un droit de passage. amicalement

    RM - 2017-02-01 10:30
  • Cher RM, je t'invite à venir faire mon travail , on se reparlera après. Les producteurs laissent passer les motoneigistes gratuitement sur leurs terres depuis de nombreuses années. Ils n'ont pas toujours été respecté, il y a de nombreux motoneigistes qui ne respectent pas la propriété d'autrui, mais les producteurs ne peuvent pas se plaindre sans passer pour le méchant. Combien de citoyens accepteraient que l'on passe sur leurs terrains comme ça!

    un producteur agricole - 2017-01-31 20:14
  • Quand tout le monde va payer des taxes égales peut-ětre que ce ne sera pas les mêmes qui vont toujours acheter les terres, car les propriétaires de terres agricoles ont 80% de leurs taxes payés, un moment donné il faut ětre juste avec tout le monde!

    RM - 2017-01-31 07:19