Publicité
25 janvier 2017 - 14:34

Optilab : sortie en règle d’une syndicaliste contre les propos du député Norbert Morin

Toutes les réactions 2

Dans une lettre devenue virale sur les réseaux sociaux, la représentante syndicale Kate Vézina a tenu à rectifier des propos tenus par le député de Côte-du-Sud Norbert Morin au sujet du projet Optilab, lors d’une entrevue tenue sur les ondes de CHOX-FM.

Kate Vézina, présidente du STTSK-CSN reproche à Norbert Morin de s’être prononcé sur le dossier, sans visiblement en connaître tous les tenants et aboutissants.

Celle-ci a tiqué lorsqu’elle a entendu dire que les gens ne perdraient pas leurs emplois parce qu’ils travaillent pour le gouvernement. «Une autre leçon importante dont vous semblez avoir besoin : 59 % des travailleurs du réseau ne possèdent pas de postes à temps complet. Une bonne partie de ce 59 % ne possède pas de postes du tout. On appelle ça des travailleurs occasionnels. C’est vraiment ironique parce qu’à part le nom, il n’y a rien d’occasionnel dans ce statut. La majorité travaille temps plein ou presque, mais n’a pas de sécurité d’emploi. Si demain matin mon employeur n’a plus d’heures à m’offrir, c’est l’assurance-chômage qui m’attend», écrit la technologiste médicale à l’hôpital de La Pocatière.

Déplacement

Quant au déplacement de main-d’œuvre, elle ne comprend pas pourquoi le député a abordé cet aspect.

«Vous n’êtes sûrement pas au courant que l’hôpital de Rimouski ne prévoit engager que peu ou pas de technologistes, malgré l’augmentation magistrale du volume d’échantillons reçus. Raté pour le déplacement».

Les propos de M. Morin l’ont aussi attaqué dans son intégrité professionnelle. «Il va y avoir moins d’erreurs? Donc si je travaille à La Pocatière, je suis incompétente, mais déplacez-moi à Rimouski et je vais devenir une super-tech! Ridicule! Vous croyez vraiment qu’un gros appareil va donner de meilleurs résultats? Il va juste passer plus d’échantillons. Les plus petits appareils sont tout aussi fiables.»

 

Collaboration : Stéphanie Gendron, Le Placoteux 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Je pense que le député Norbert Morin essaie de justifier des décisions qui font mal au personnel de la Santé, à leur famille et en fin de compte, à tout le Réseau.

    Souvenez-vous de l'avertissement du père de l'Assurance maladie, monsieur Claude Castonguay : Il ne faut jamais mettre un médecin comme ministre de la SANTÉ, il sera influencé par ses propres valeurs et la certitudes d'avoir raison. Il va s'entourer de ses amis.

    On peut dire : Qu'on n'aura jamais la vraie vérité des conséquences de ses erreurs.

    André Mainguy - 2017-01-25 16:59
  • Qu'arrivera-t-il en cas de tempête de neige qui bouche les routes, des risques d'accident sur la route. Combien de gaspillage d'énergie à promener du pipi sur les routes ? On va engager des chauffeurs pour voyager ces produits, à la place de techniciens ? Doter chaque labo de machinerie performante ne serait-ce pas mieux ?

    Pipi voyageur - 2017-01-25 16:41