Publicité
20 janvier 2017 - 13:03

Des services pour 4,66 $ par jour à Trois-Pistoles

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

À chaque année, de nombreux citoyens se questionnent sur le compte de taxes qu’ils reçoivent en janvier. Avons-nous les services pour lesquels nous payons? Sont-ils suffisants? Notre argent va-t-il au bon endroit? Le maire de Trois-Pistoles, Jean-Pierre Rioux a voulu commenter cette facture pour ses concitoyens.

«Qu’est-ce que j’ai en retour? C’est surprenant lorsque l’on s’y arrête un peu», a-t-il souligné. M. Rioux a d’abord indiqué que le prix moyen de l’évaluation des maisons et autres propriétés construites sur le territoire de Trois-Pistoles est de l’ordre de 113 406 $. Certaines propriétés sont évaluées à 500 000 $, d’autres à 40 000 $. «Pour notre maison moyenne évaluée à 113 406 $, cela représente une taxe foncière de 1701,09 $, soit 4,66 $ par jour. Le taux de taxation en 2017 est de 1,50 $ du 100 $ d’évaluation. 

«Pour ce 4,66 $/jour, en 2017, le citoyen de Trois-Pistoles a droit aux services suivants pendant douze mois : usine d’eau potable, bassins d’épuration des eaux usées conformes, service de voirie, rues asphaltées, trottoirs, déneigement des rues, aréna, terrain de baseball, soccer, centre culturel, piscine, club de conditionnement physique, bibliothèque, sentiers natures au terrain de camping, quais, traversier (26 emplois), 20 employés à notre service, 25 pompiers à notre service, 16 policiers de la SQ à notre service (SQ nous coute 184 649 $/an de nos taxes), le centre de ski Mont St-Mathieu (43 791$ en 2017), un transport collectif adapté, des rues éclairées, des terrains de jeux avec 20 étudiants pour animer les enfants et… un Conseil municipal! Et j’en passe! Un paquet de cigarettes par jour vaut au moins 10 $, alors 4,66 $», a mentionné le maire.

Bien sûr il y a la taxe pour l’eau potable et les égouts. «La Ville de Trois-Pistoles charge ce que coutent réellement les frais relatifs à ce service», explique M. Rioux. En 2017, c’est un montant de 387 $/an qui est chargé, soit 1,06 $/jour. «Pour ce prix tout citoyen peut ouvrir son robinet à volonté, douches, bains, arrosage de jardins, patinoires, lavage d’auto, etc. Pour deux personnes qui vivent sous le même toit, cela représente 53 cents/jour! Que vaut une bouteille d’eau de 255 ml à l’épicerie?», note-t-il.  

C’est la même chose pour la taxe des vidanges/matières résiduelles qui est de 192 $ pour l’année 2017. «Pour 53 cents/jour, notre citoyen a droit à trois collectes, soit celle pour le site de Cacouna (bac noir), celle pour la récupération (bac bleu) et enfin celle pour la biométhanisation (bac brun). Sans oublier la cueillette 2 fois par année des gros rebuts qui sont cueillis à la porte des résidences. Pour 53 cents/jour, nous avons la chance d’avoir à proximité un site d’enfouissement, une usine de biométhanisation et un centre de récupération. Oui, tout cela!», a souligné Jean-Pierre Rioux.

«Nous vivons dans l’abondance et nous sommes choyés de vivre dans un tel coin de pays! À force de nager dans cette abondance, beaucoup s’y noient en se disant que chez le voisin c’est meilleur!», a-t-il conclu.

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • M Rioux pour ce qui est de nos taxes pour les vidanges c'est le même montant mais moins de service alors ça pu. Je ai plus de mouches la été que il y 2 ans. Cela fait 25 ans que je demeure à 3 pistoles et les rues sont toujours aussi mal entretenues. Pour ce qui est du traversier il ne devrait pas être inclus dans nos taxes ceci devrait être un entreprise privée comme avant et non un service à la population.

    Citoyen - 2017-01-21 21:22
  • Soit que M. Rioux prend les contribuables pour des imbéciles ou
    qu'il est un analphabète économique... mais il oubli de faire mention
    de la lourde dette et de sa vertigineuse progression.

    Il serait aussi pertinent par exemple de connaître combien d'anciens employés (cadres) sont pensionnés et pour quel montant alors que ces pensions et leur indexation sont garanties a même les taxes foncières !

    Qu'il ait la transparence d'avouer aux citoyens le % d'augmentation salariale que ce conseil municipal s'est voté (comme par hasard avant l'élection de novembre 2017) et les sommes que cela représente (idem avec les nombreux cadres).

    Vous faire dire qu'un conseil municipal est une vraie bénédiction frise
    la démagogie, comme si une municipalité pourrait exister
    autrement...

    Ceci n'est qu'un copié-collé de son futur programme électoral et
    vous n'avez pas fini d'entendre la même casette d'ici l'automne...




    Un X - 2017-01-21 13:31