Publicité
3 janvier 2017 - 13:31 | Mis à jour : 4 janvier 2017 - 11:43

Rétrospective de l'actualité : novembre et décembre

Info Dimanche

Par Info Dimanche, web@infodimanche.com

Voici les textes de la catégorie «Actualités» qui ont retenu votre attention tout au long de l’année 2016, des mois de novembre et décembre.

 

NOVEMBRE

Le Camping KOA Bas-Saint-Laurent, situé à Saint-Mathieu-de-Rioux, a mérité les grands honneurs en recevant le titre de Camping de l’année–Leclerc Assurances 2016 de Camping Québec, l’Association des terrains de camping.

 

Les 13 et 14 octobre dernier, trois intervenantes de la MRC de Rivière-du-Loup étaient à la Foire nationale de l’emploi de Montréal pour offrir des emplois et un milieu de vie aux chercheurs et plus particulièrement aux familles immigrantes. Elles avaient plus particulièrement dans leurs bagages 22 postes à combler dans cinq entreprises : Tourbières Berger, Soucy industriel, X Métal, Martin portes et fenêtres de même que Premier Tech.

 

Simulations de procès, mises en situation et jeux de rôles sont au cœur d’une initiative du Directeur des poursuites criminelles et pénales, un projet d’enrichissement juridique, piloté par Me Annie Landreville, Me Geneviève Blouin et Me Pascale Gaudette dans les classes de 5e année de l’école internationale Saint-François-Xavier. Une initiative unique dans l’Est du Québec.

 

Les travaux de prolongement de la rue des Cèdres à Saint-Arsène se poursuivront sans qu’un référendum soit tenu auprès des citoyens, comme le demandait les Entreprises Lavoie-Dion. La Municipalité a annoncé cette décision le 7 novembre en soirée lors de la séance du conseil municipal, devant une soixantaine de citoyens. 

 

On ne pourra pas accuser l’ancien capitaine du Service de sécurité incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL), Moïse Mayer, de baisser les bras facilement. Après avoir été débouté dans un premier jugement du Tribunal administratif du travail, puis avoir encaissé le rejet de sa demande d’appel en septembre dernier, l’ancien officier vient de voir une ultime demande de révision acceptée.

 

La messe est maintenant célébrée au Chalet des patineurs à Saint-Épiphane. La dernière célébration religieuse dans l’église pour les paroissiens de cette communauté a eu lieu le samedi 17 septembre dernier. Ce changement de lieu s’est amorcé le samedi 29 octobre avec une messe à 16 h. Le Chalet des patineurs de Saint-Épiphane est donc maintenant l’endroit des célébrations religieuses à Saint-Épiphane.

 

Le coenseignement a la cote depuis 7 ans à l’école La Croisée de Rivière-du-Loup. Depuis 2014, l’école Monseigneur-Boucher de Saint-Pascal a emboité le pas. Cette année, c’est au tour de l’école Lanouette de Saint-Antonin de tenter l’expérience. Une méthode qui fait ses preuves, selon les enseignants Gino Fournier et Mélissa Bouffard. Chaque matin, ils se retrouvent devant une cinquantaine de préadolescents, avides de connaissances, et ils doivent les préparer vers la prochaine étape, l’entrée au secondaire.

 

Ce qui était il y a quelques mois seulement un rêve est devenu réalité, le mercredi 9 novembre en soirée au Garage Windsor de Rivière-du-Loup. La famille Jalbert, les deux frères Brendon et Samuel-Shawn en tête, a reçu les clefs de leur nouvelle minifourgonnette, financée entièrement grâce à la générosité des gens de la région. Depuis 2004, René Jalbert, Johanne Moses et leurs enfants Brendon et Samuel-Shawn, font la guerre à la dystrophie musculaire de Duchenne, une maladie dégénérative des muscles. Les garçons étant devenus des hommes, on souhaitait leur offrir la possibilité d’être plus autonomes, «d’avoir une vie la plus normale possible».

 

Le projet d’habitation de l’Association de personnes handicapées L’Éveil des Basques verra le jour. L’organisme a reçu récemment la confirmation qu’elle pouvait aller de l’avant avec cette importante réalisation de 14 logements estimée à 2,5 M$. 

 

Les vents semblent enfin favorables pour le service de la traverse Trois-Pistoles/Les Escoumins. Après avoir enregistré une croissance de ses activités de 11 % en 2015, les gestionnaires de la Compagnie de Navigation des Basques ont noté l’exact même scénario pour sa plus récente saison d’activités. 

 

La SADC et la MRC de Témiscouata ont uni leurs efforts afin de mettre en place un espace de travail collaboratif, appelé Rabaska. Le but visé est d’offrir des locaux et des équipements en location à la journée ou au mois à des travailleurs autonomes ayant des besoins à court terme pour démarrer ou développer leur entreprise.

 

L’entreprise Les Viandes du Breton de Rivière-du-Loup continue de rayonner partout en province et bien au-delà. Le jeudi 17 novembre, elle a été nommée lauréat national, dans la catégorie Commerce international, pour le Concours Desjardins Entrepreneurs, lors d'un gala organisé au Musée national des beaux-arts à Québec.

 

Le 21 novembre, le ministre Jean D’Amour a confirmé qu’un service d’hémodialyse sera mis en place au Centre hospitalier régional du Grand-Portage (CHRGP) à Rivière-du-Loup afin de desservir la clientèle du KRTB.

 

Le préfet sortant de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé, a vu la confiance de ses pairs renouvelée le mercredi 23 novembre lors de la séance du conseil de la MRC alors qu’il a été réélu pour une huitième fois à la préfecture.

 

 

Oeuvrant auprès des personnes aux prises avec des difficultés reliées à leur santé mentale, le Centre d’entraide l’Horizon peut compter sur la présence de deux intervenantes à temps plein, et d’une directrice. Cependant, pour répondre aux besoins de la population, et à la demande du secteur de la santé, cinq employés à temps plein seraient nécessaires. Des gens ayant besoin d’un suivi et d’un coup de pouce au quotidien leur sont référés par le CISSS, mais malheureusement, les ressources financières et humaines se font rares.

 

Le Verdict d’Alexina, de la fromagerie le Détour, a reçu une deuxième place lors de la 29e présentation du prestigieux concours international World cheese award tenu en Espagne. Cette année, la compétition regroupait plus de 3 000 fromages provenant de 31 pays situés sur 4 continents.

 

DÉCEMBRE 

Le gouvernement du Québec, l’industrie forestière et les municipalités ont fait front commun pour réclamer du gouvernement fédéral de l’aide afin de faire face aux droits compensateurs exigés par les Américains dans le conflit du bois d’œuvre résineux. Plus précisément, ces trois groupes demandent au Canada l’élaboration d’un programme de garantie de prêt pour permettre aux exportateurs québécois et canadiens de bois d’œuvre résineux de continuer à avoir accès au marché américain.

 

Les membres du conseil municipal de la Ville de Rivière-du-Loup ont adopté les prévisions budgétaires pour l’année 2017. On y note une petite hausse du compte de taxes, 1,12 % ou 28 $ pour une évaluation moyenne de 198 000 $ de la propriété résidentielle, et une grosse augmentation de l’endettement, environ 10 millions de dollars à la fin de 2017.

 

La Financière agricole du Québec a dévoilé son bilan pour 2015-2016 en ce qui a trait au financement et aux assurances versés à des entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent. L’exercice comprend la période s’échelonnant du 1er avril 2015 au 31 mars 2016. Le directeur régional du Centre de services de Rivière-du-Loup à la F.A.Q., Alain Proulx, indique que 170 M$ ont été versés en 771 prêts à des entreprises du Bas-Saint-Laurent. C’est le KRTB qui a arraché la plus grosse part du gâteau soit 106 M$ pour 417 prêt.

 

Rien ne laissait présager que Valérie Chassé allait sauver une vie, le 6 décembre sur l'heure du midi. Elle supervisait son équipe comme à l’habitude au Mc Donald’s du Walmart de Rivière-du-Loup, quand un brouhaha s’est soudainement élevé du fond de la salle à diner. Une dame était étouffée avec de la nourriture, et sa fille appelait à l’aide, sans que personne ne bouge. N’hésitant pas une seconde, la gérante du restaurant Valérie Chassé s’est rapidement dirigée vers elle, lui administrant des compressions abdominales comme elle l’avait appris dans ses cours de réanimation cardiorespiratoire.

 

La qualité de la carte et l’exécution des plats que l’on retrouve à l’Auberge du Chemin Faisant, située à Témiscouata-sur-le-Lac, ont été saluées, voire applaudies. Le guide culinaire Gault et Millau 2017 lui a accordé deux toques, une note prestigieuse qui place l’établissement parmi les grands noms de la cuisine en province.

 

La création d’une SPA à Rivière-du-Loup semble être tout sauf simple. Depuis cinq ans, le projet est sur la table. Même l’offre d’un terrain d’une valeur de 200 000$ par la Ville de Rivière-du-Loup au conseil d’administration de la SPA semble problématique. Le montage financier a même été présenté à la Ville de Rivière-du-Loup par le comité de la future SPA. La construction d’un bâtiment nécessiterait environ 800 000$, alors que le fonds de roulement est estimé à 200 000$ par an

 

 

Publicité

Commentez cet article