Publicité
30 novembre 2016 - 14:34

Biscuits Sourire : 4 780 $ remis à la Maison de la Famille

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La campagne de financement annuelle de biscuits Sourire chez Tim Hortons rend un précieux coup de pouce à des organismes communautaires. À Rivière-du-Loup, Sandra Savoie et Yves Doucet, propriétaires des deux restaurants louperivois de la chaine, ont effectué un don de 4 780 $ le 30 novembre dernier à la Maison de la Famille du Grand-Portage.

Cette contribution représente 100% des recettes de la vente de cette délicieuse collation, un dessert aux brisures de chocolat à 1 $, pendant une semaine au milieu du mois de septembre dernier. «Commencée en Ontario, cette initiative a fait boule de neige. Ce que la Maison de la Famille fait dans la région, ça rejoint les valeurs de Tim Hortons», a déclaré M. Doucet. «C’est notre troisième campagne à Rivière-du-Loup. Même quand c’est terminé, les gens nous demandent encore des biscuits Sourire pour appuyer la Maison de la Famille», a souligné Mme Savoie. Sur le plan national, les propriétaires de restaurants Tim Hortons appuient plus de 350 organismes locaux grâce à cette campagne.

«Le fait qu’une entreprise locale reconnait ce que la Maison de la Famille fait, c’est une douceur. Nous sommes chanceux d’avoir encore l’appui de Tim Hortons, c’est fantastique comme initiative», a indiqué France Rousseau, directrice générale de la Maison de la Famille. Cet argent est consacré à l’ensemble des actions de la Maison de la Famille du Grand-Portage sur le territoire de la MRC de Rivière-du-Loup. «Notre aide financière provenant du gouvernement provincial a été coupée de plus de 7 000 $, cet argent vient consolider certains budgets», a noté Mme Rousseau. La Maison de la Famille du Grand-Portage reçoit annuellement 30 000 $ en dons et 70 000 $ en subvention de base.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.