Publicité
30 novembre 2016 - 06:34

Les quoteparts des municipalités en légère hausse

Le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup a adopté, lors de sa séance du 23 novembre dernier, ses prévisions budgétaires pour l’année 2017 qui passent de 8,83 à 9,29 millions de dollars, soit une hausse de 5,4 %. Les quoteparts de dépenses imputables aux municipalités sont en hausse de 1,2 % puisqu’elles étaient de 4,12 millions de dollars en 2016.

Toutefois, si l’on tient compte des revenus perçus par la MRC provenant principalement du parc éolien communautaire Viger-Denonville et qu’elle redistribue aux municipalités sous forme de quoteparts de revenus, les quoteparts nettes assumées par les municipalités seront de 2,75 millions de dollars en 2017 comparativement à 2,57 millions de dollars en 2016.

Les dépenses seront assumées par des contributions gouvernementales estimées à 1,78 million de dollars, par des revenus provenant de la tarification de services, de perception de droits et de revenus autonomes de 2,77 millions de dollars, par une appropriation du surplus de 557 300 $ et, finalement, par les municipalités pour une somme de 4,17 millions de dollars.

UNE PAUSE

En 2017, il n’y aura pas d’ajout de nouveaux services à la MRC contrairement à la plupart des années antérieures où diverses ententes de services au bénéfice des municipalités ou de nouveaux mandats venaient occasionner de nouvelles dépenses.

Les revenus provenant de l’exploitation du parc éolien Viger-Denonville sont maintenant mieux connus après presque 3 années complètes de production. Les bénéfices estimés et inscrits au budget de la MRC sont de 1,1 million de dollars en 2017. À elle seule, la Ville de Rivière-du-Loup pourrait recevoir plus de 556 000 $. À cela s’ajoutent des redevances territoriales d’environ 64 000 $ qui seront partagées entre les municipalités de Saint-Antonin, Saint-Épiphane et de Saint-Paul-de-la-Croix.

PROJETS EN COURS

Le budget inclut un montant de 172 600 $ pour l’implantation d’un écocentre au lieu d’enfouissement de Rivière-des-Vases. Les plans et l’estimé des couts sont en cours de préparation.

Au cours des prochains mois, la MRC poursuivra le travail déjà entrepris à l’égard de trois de ses principaux instruments de planification, soit le Plan de gestion des matières résiduelles dont elle attend incessamment l’approbation par le gouvernement, le schéma de couverture de risques en matière de sécurité incendie et le schéma d’aménagement et de développement dont le parachèvement sera possible à partir du moment où la Commission de protection du territoire agricole livrera son dernier avis sur les modifications demandées à la zone agricole.

Par ailleurs, le parc éolien Roncevaux, situé dans la MRC d’Avignon, d’une capacité de 74,8 mégawatts et dont la MRC est actionnaire tout comme les autres MRC du Bas-Saint-Laurent et de la région Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, entrera en opération d’ici quelques jours. L’année 2017 constituera la première année complète de production et pourrait ajouter jusqu’à 100 000 $ aux revenus annuels de la MRC. Quant au parc éolien Nicolas-Riou, dont la MRC est également actionnaire, les travaux vont bon train et sa mise en opération est planifiée pour le 1er décembre 2017. De plus grande envergure avec ses 224,25 mégawatts, il devrait aussi donner une marge de manœuvre financière intéressante pour la MRC de Rivière-du-Loup et ses municipalités constituantes.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.