Publicité
29 novembre 2016 - 12:57

Des projets pour contrer le décrochage scolaire dans quatre écoles du Témiscouata

Les écoles Gérard-Collin (Témiscouata-sur-le-Lac), Georges-Gauvin (Saint-Louis-du-Ha! Ha!), des Parchemins (Saint-Elzéar) et des Moussaillons (Saint-Honoré) ont récemment mis en place des projets visant à contrer le décrochage scolaire et en font la promotion en partenariat avec la Fondation Mobilys.

La directrice de ces écoles, Sylvie Michaud, souligne : «Nos écoles participent avec enthousiasme au projet rassembleur de la Fondation Mobilys. Les nouvelles pages Facebook des écoles Gérard-Collin ainsi que Georges-Gauvin, des Moussaillons et des Parchemins permettront à nos communautés de découvrir les projets développés, d’apprécier la créativité des élèves et d’alimenter la passion des jeunes en devenant ambassadrices de leur persévérance scolaire.»

Outre une panoplie d’activités parascolaires diversifiées selon les intérêts des élèves, chaque école a implanté une concentration spécifique. Les arts dramatiques – interprétation, réalisation et production –  ont trouvé leur niche à l’école des Moussaillons. L’école des Parchemins a choisi de faire place à la musique et à un projet d’amélioration du milieu de vie scolaire. L’école Georges-Gauvin a décidé d’instaurer une concentration tennis/badminton pour les élèves de 2e cycle. Le ballon sur glace est à l’honneur à l’école Gérard-Collin puisque plusieurs élèves de 3e cycle pratiquent déjà ce sport qui jouit d’une grande tradition dans la région.

La Fondation Mobilys considère que la réussite et la persévérance scolaires constituent des priorités collectives. Elle se donne pour objectif d’appuyer les établissements scolaires en mettant de l’avant les réalisations propres à chaque école afin de favoriser l’implication directe des citoyens et des entreprises de chaque milieu en faveur de la persévérance scolaire.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. Les commentaires anonymes et négatifs feront l’objet d’une analyse sérieuse et d’une stricte modération. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.