Publicité
21 novembre 2016 - 13:58 | Mis à jour : 14:44

Agir pour contrer la violence conjugale

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Une série de trois capsules vidéo de sensibilisation a été lancée par les Tables de concertation régionales en violence conjugale, familiale et agression sexuelles du KRTB dans le cadre des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre.

Sous le slogan «C’est le temps de ne pas se mêler de ses affaires», les Tables de concertation du Kamouraska, de Rivière-du-Loup, du Témiscouata et des Basques souhaitent encourager les citoyens à signaler les actes de violence dont ils sont témoins aux autorités policières.

«L’identité des gens qui communiquent avec les services d’urgence reste confidentielle et anonyme, même lorsque ça concerne la famille», souligne Aline Denis, responsable de la Table en violence de la MRC des Basques.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent a fourni une aide financière de 8 000$ afin de permettre la réalisation de ces capsules qui seront diffusées à heure de grande écoute sur les ondes de CKRT et CIMT, ainsi que sur le web pendant la semaine de sensibilisation. Les capsules ont été conçues par l’École des métiers du cinéma et de la vidéo du Cégep de Rivière-du-Loup.

La diffusion des capsules se terminera le 6 décembre, jour de commémoration du crime haineux de la Polytechnique où 14 jeunes femmes ont été assassinées.

STATISTIQUES

Le Bas-Saint-Laurent comptait 385 infractions commises dans un contexte conjugal, en 2014, selon les données du ministère de la Sécurité publique. Les femmes demeurent les principales victimes de ces actes de violence commis dans l’intimité. Le groupe d’âge le plus à risque se situe entre 18 et 39 ans.

ACTIVITÉS

Le Centre-Femmes La Passerelle du Kamouraska invite la population à participer à la projection du documentaire «Le commerce du sexe», d’Ève Lamont, le 30 novembre à 13 h 30 au Centre communautaire Robert-Côté de Saint-Pascal.

Des représentations du 3e docufiction d’André Melançon concernant la violence conjugale auront lieu le 6 décembre à 13 h 30 au BeauLieu Culturel de Témiscouata-sur-le-Lac, et à 19 h à la Maison de la culture de Rivière-du-Loup.

Dans les Basques, la vidéo «Les Survivantes» sera présentée le 29 novembre à 13 h 30 au local du Centre-femmes Catherine-Leblond. Le 2 décembre, le ruban blanc sera distribué à la Caisse populaire l’Héritage des Basques entre 13 h et 15 h. Le 6 décembre à 13 h 30, les capsules seront diffusées au Centre-femmes à Trois-Pistoles.

Publicité

Commentez cet article