Publicité
20 novembre 2016 - 09:33

1re édition de la «Grande semaine des tout-petits»

Les partenaires de la démarche COSMOSSS invitent la population à célébrer la toute première édition de la «Grande Semaine des tout-petits», du 20 au 26 novembre prochain.

La petite enfance est une priorité́ incontournable. D’ailleurs, la nouvelle Politique gouvernementale de prévention de la santé et le Plan d’action régionale en santé publique 2015-2020 soulignent l’importance de travailler auprès des enfants et de contribuer collectivement au bien-être des tout-petits. D’ici 2025, le Québec souhaite augmenter à 80 % la proportion d’enfants qui commencent leur scolarité́ sans présenter de facteurs de vulnérabilité́ pour leur développement. Pour y arriver, la contribution de l’ensemble de la collectivité́ est essentielle.

Du 20 au 26 novembre 2016, au Bas-Saint-Laurent, des activités permettront de sensibiliser et de mobiliser l’ensemble de la population à l’importance de cette étape déterminante, qu’est la petite enfance dans la vie de chaque personne.

Tout au cours de la semaine, des informations issues de l’Observatoire des tout-petits sur l’état de bien-être des enfants et des parents seront présentées sur la page Facebook de COSMOSS Bas-Saint-Laurent. Plusieurs organisations ont planifié des activités. Le calendrier de celles-ci sera disponible sur le site WEB de COSMOSS, sur celui de la « Grande semaine des Tout- petits et sur celui du CISSS du Bas-Saint-Laurent ».

«Le Bas-Saint-Laurent est heureux d’être une région bienveillante pour les enfants et nous sommes engagés à réduire les inégalités. Agir pour les enfants permet de prévenir plusieurs problématiques à l’âge adulte et, de plus, il est clairement démontré́ que chaque dollar investi dans le développement de la petite enfance permet d’économiser jusqu’à 9 $ en services de santé, sociaux et juridiques », de dire Monsieur Gérald Beaudry, président régional de la démarche COSMOSS.

Journée internationale

Le Centre intégré́ de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent s’associe à cette journée internationale dont elle fait la promotion chaque année, pour amorcer les activités. Ainsi, le CISSS invite tous les intervenants et les décideurs à signifier leur appui en portant l’étoile symbolisant la Journée internationale des droits de l’enfant. 

 

Publicité

Commentez cet article