Publicité
4 novembre 2016 - 16:31

Notre-Dame-du-Portage reçoit 100 000 $ pour son parc de l’Anse

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Les ministres Francine Charbonneau et Jean D’Amour étaient à Notre-Dame-du-Portage le 4 novembre pour y annoncer une série d’aides financières du gouvernement du Québec pour des projets reliés aux ainés. De la liste, la Municipalité du maire Vincent More reçoit une subvention de 100 000 $ pour son parc de l’Anse.

Ainsi dans le cadre du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités – Municipalité amie des ainés (PIQM-MADA), Notre-Dame-du-Portage bénéficie d’une aide financière de 100 000 $ pour le réaménagement d’une portion du parc de l’Anse. La Municipalité y ajoutera la somme de 25 000 $ pour compléter l’investissement.

«Nous soutenons des projets qui contribuent à créer des milieux de vie où toutes et tous pourront vivre en santé et en sécurité, en plus de participer pleinement à la société», a souligné Jean D’Amour, député-ministre de la circonscription de Rivière-du-Loup – Témiscouata. «Il y a un autre dossier à Notre-Dame-du-Portage, celui de la piscine. Nous y reviendrons, j’entends réaliser ce projet», a poursuivi M. D’Amour. «C’est un plaisir de travailler main dans la main avec le gouvernement du Québec pour embellir et rendre accueillant notre village», a commenté M. More.

MUNICIPALITÉ AMIE DES AINÉS

Toujours dans le cadre du PIQM-MADA, 16 localités reçoivent de l’argent, des montants allant de 6 000 $ jusqu’à plus de 13 000 $, pour implanter ou mettre à jour des politiques et des plans d’action pour s’adapter au vieillissement de leur population. On note parmi elles : Biencourt, Notre-Dame-des-Sept-Douleurs, Rivière-Bleue, Saint-Cyprien, Saint-Elzéar-de-Témiscouata, Saint-Eusèbe, Saint-Honoré-de-Témiscouata et Saint-Louis-du-Ha! Ha!

SAINT-ÉLOI

Pour sa part, la ministre responsable des Ainés et de la Lutte contre l’intimidation, Francine Charbonneau, a précisé que son gouvernement injectait 927 584 $ au total pour les ainés et pour lutter contre l’intimidation dans la région du Bas-Saint-Laurent. Outre les sommes mentionnées précédemment, Mme Charbonneau a dévoilé entre autres un montant de 45 000 $ qui est accordé à la Corporation d’hébergement de Saint-Éloi pour une initiative de travail de milieu auprès des ainés en situation de vulnérabilité.

 

Publicité

Commentez cet article