Publicité
3 novembre 2016 - 06:32

Dany Larrivée prend le gouvernail

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 2

La Chambre de Commerce de Trois-Pistoles / Notre-Dame-des-Neiges a un nouveau coordonnateur depuis le 26 septembre dernier. Dany Larrivée a pris le gouvernail de l’organisme et veut implanter une approche de consultation avec les commerçants.

M. Larrivée a passé 12 ans à Québec. Après une maitrise en histoire obtenue à l’Université Laval et quelques années de travail à titre d’agent administratif à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec, il décide de faire un retour dans sa région natale. Originaire de Saint-Médard, Dany Larrivée devient partenaire d’affaires dans l’entreprise Menuiserie Denis Morin de Sainte-Françoise. «Je voulais faire un retour aux sources, j’aime bien la nature et le fleuve», a-t-il commenté.

Pourquoi avoir choisi la Chambre de Commerce de Trois-Pistoles / Notre-Dame-des-Neiges ? «Je trouve le défi intéressant. Nous avons de belles ressources, ça vaut la peine de les exploiter», a répondu M. Larrivée. Le coordonnateur a déjà plusieurs dossiers sur sa table de travail. L’augmentation du nombre de membres demeure un élément important. «Je vais rencontrer les commerçants pour les consulter et connaitre leurs attentes», a-t-il souligné.

Parmi les projets, il y a celui de la revitalisation des rues principales de Trois-Pistoles, soit Notre-Dame et Jean-Rioux, un dossier réalisé avec la collaboration de la SADC des Basques. Il entend également travailler sur la mise en ligne sur Internet des commerces de Trois-Pistoles et Notre-Dame-des-Neiges. «Il y aura des ateliers de formation à cet effet», a noté le coordonnateur. De plus, la Chambre continuera à promouvoir l’achat local.

Dany Larrivée souhaite une augmentation de la collaboration de son organisme avec la Chambre de Commerce de Saint-Jean-de-Dieu. «Tout en demeurant distinctes, les deux chambres de commerce peuvent former un front commun dans les Basques», a-t-il expliqué à propos de ce projet qui semble d’ailleurs être bien accueilli par les intervenants.

Toujours concernant le territoire de la MRC des Basques, M. Larrivée a rappelé la position de la Chambre de Commerce qui s’est dite contre un regroupement avec la MRC de Rivière-du-Loup. «Les onze maires de la MRC des Basques ont voté contre un tel projet», a conclu le coordonnateur. La Chambre de Commerce est d’avis qu’un travail est avant tout à faire à l’intérieur de la MRC des Basques sous l’angle d’échange de services entre les municipalités. Elle a donné en exemple le projet de création d’un parc industriel éclaté.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

2 réactionsCommentaire(s)
  • Ils changent souvent de coordonnateur à la Chambre de commerce des Basques. C'est quoi le problème ?

    Permanent - 2016-11-06 14:44
  • Félicitations Dany et du succès dans ce nouveau défi.

    Caroline Beaulieu - 2016-11-03 18:56