Publicité
18 octobre 2016 - 06:46 | Mis à jour : 10:21

Le conseil municipal en bref

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin

De nombreux sujets ont été abordés, le lundi 17 octobre en soirée, lors de la plus récente séance du conseil municipal. Dans une ambiance cordiale, comme on en a été témoin depuis la reprise des activités municipales, les membres du conseil ont approuvé plusieurs points, dont une soumission pour des services en architectures pour la réfection du Stade de la Cité des Jeunes. 

Cette soumission de la firme Atelier5, aussi derrière le bâtiment principal du Carrefour maritime, s’élève à plus de 50 000 $. Au moment d’écrire ces lignes, il était difficile d’en connaître davantage sur la nature des travaux qui seront éventuellement effectués, si ce n’est que l’amélioration de l’éclairage dans les deux arénas fait partie des visées. 

Notons que le bureau d’architecte a également le mandat de travailler sur le projet de loges du Centre Premier Tech, un sujet qui avait été abordé il y a déjà quelque temps dans l’actualité. 

«Plusieurs travaux sont à faire. On veut renipper cet endroit-là. Une conférence de presse détaillera bientôt les travaux (…) La firme d’architecte va aussi dessiner les loges et nous dira, en temps et lieu, combien de personnes elles pourront loger», s’est contenté de dire le maire Gamache, lundi soir, en point de presse. 

Rappelons qu’en mars, le député-ministre Jean D’Amour avait annoncé l’octroi d’une aide financière de 600 000 $ à la Ville pour la mise à niveau du Stade de la Cité des Jeunes. 

SERVICE INCENDIE 

Également, les conseillers ont approuvé un protocole d’entente de déploiement auprès de la CAUREQ, le Centre d’appel d’urgence des régions de l’est du Québec. Peu de détails sont actuellement disponibles, mais une demande d’entrevue auprès du directeur du Service incendie de Rivière-du-Loup (SSIRDL), Éric Bérubé, a été faite. 

«C’est très technique, mais ce que je sais c’est que c’est très efficace pour notre territoire. Je sais que si vous faites 911, non seulement le système va bien réagir, il va bien coordonner l’entraide et ça, c’est un aspect très important», a tenté d’expliquer M. Gamache. 

TRAVAUX 

Par ailleurs, Gaétan Gamache a confirmé que les travaux de la bande de protection des berges du fleuve Saint-Laurent, près de la tête d’indien à la Pointe de Rivière-du-Loup, n’auront finalement pas lieu avant la fin de l’année comme c’était désiré. Un retard qui s’explique par le fait que la Ville n’a toujours pas reçu le nouveau certificat d’autorisation de la part du gouvernement fédéral et du ministère du Développement durable, de l’Environnement et Lutte contre les changements climatiques. Une situation qui «déçoit» M. Gamache qui souhaitait voir le dossier être clos avant la tombe des neiges. Rappelons que la Ville chiffre le montant des réparations à environ 250 000 $. 

HÔTEL DE VILLE 

Enfin, Gaétan Gamache a souligné que les travaux vont bon train à l’hôtel de ville, si ce n’est qu’il estime que les employés municipaux pourront réintégrer leurs locaux au mois de novembre. La date exacte n’est toutefois pas encore connue. 

 

 

Publicité

Commentez cet article