Publicité
19 octobre 2016 - 15:21

La détresse psychologique chez les ainés, présentée au théâtre

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Toutes les réactions 1

La détresse psychologique chez les ainés, c’est un sujet très sérieux, mais qui est présenté avec humour, sensibilité et intelligence par le Théâtre Parminou. Les comédiens de la pièce Le Coffre étaient d’ailleurs sur la scène du Centre culturel Léopold-Plante à Pohénégamook le 6 octobre dernier.

La Ville de Pohénégamook tenait à présenter cette pièce qui aborde la détresse psychologique chez les ainés, particulièrement chez les hommes. Depuis plus de 40 ans, le Théâtre Parminou est au cœur des questionnements, des débats et des mouvements les plus importants de la société contemporaine.

Ce spectacle offre deux tableaux, deux histoires. «Isolement, maladie, perte de statut social… les facteurs de détresses sont nombreux (…) La première histoire finit tristement, la seconde sur un «happy end» pour souligner, dans un premier temps, que le problème est tragiquement réel et, dans un deuxième temps, qu’il y a moyen de s’en sortir, entre autres en acceptant l’aide qui nous est offerte», explique-t-on.

La première histoire met en scène Paul et Gaétan, deux amis depuis l’école secondaire; ils ont tous les deux 77 ans. Gaétan a subi un très lourd AVC; il va s’en sortir, mais pas sans séquelle, et il devra désormais vivre dans un CHSLD. Probablement des conséquences de son AVC, Gaétan est emporté subitement. Seul dans sa maison, Paul ouvre le coffre à bijoux de sa femme, ce qui le plonge dans une mélancolie. Est-ce par distraction, ou volontairement, il prend trop de somnifères…

Le second tableau nous amène à connaitre Jacques, 67 ans, époux fidèle de Monique, père de 3 enfants. Maintenant à la retraite, Jacques ne sait plus quoi faire de tout son temps libre. Jacques perturbe la routine de Monique et il erre comme une âme en peine lorsqu’il ne bricole pas quelque chose dans son garage tentant de briser l’ennui. Ce qui n’est pas sans inquiéter son fils Érik qui le visite…

La pièce Le Coffre a été présentée devant une centaine de personnes à Pohénégamook. Grâce à l’appui financier de la MRC de Témiscouata et de la FADOQ du Bas-Saint-Laurent, elle a pu être offerte à moindre cout. Les municipalités de Pohénégamook, de Rivière-Bleue et de Saint-Marc-du-Lac-Long ont même proposé le transport en autobus gratuitement pour leurs citoyens.

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • Cette idée est super géniale et surtout une nécessité.Oui les hommes vivent beaucoup plus d'isolement et ce à tout âge. Les réseaux d'amis restreints selon leurs emplois et les groupes de rencontres et soutien rares. Chaque municipalité et ville devrait avoir un budget pour ce genre de rendez-vous qui en eun de prévention au suicide et au dé pression.
    En espérant que les divers paliers ou responsables veulent prendre le temps pour analyser cette solution.

    Claire - 2016-10-19 18:11