Publicité
12 octobre 2016 - 16:20

Bernard Généreux à la défense de l'industrie forestière

Le président du caucus québécois du Parti conservateur le député fédéral de la circonscription Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup Bernard Généreux joint sa voix au chef adjoint de l’Opposition officielle et député de Lac-Saint-Jean, Denis Lebel.

M. Lebel a fait la déclaration suivante concernant les négociations entourant un nouvel accord sur le bois d’œuvre entre le Canada et les États-Unis :  

«Le premier ministre Justin Trudeau n’a pas produit de résultats suite à son engagement envers l’industrie forestière canadienne et son échec aura un impact sur toutes les régions du pays. De la Colombie-Britannique jusqu’au Québec, en passant par les Maritimes, chaque province pourrait faire face à d’importantes pertes d’emplois.  Et c’est d’autant plus préoccupant pour ma circonscription, où environ 70 % de l’économie repose sur l’industrie forestière. L’imposition de nouveaux tarifs pour l’exportation du bois aurait des effets dévastateurs sur une économie déjà fragile et il est dommage que Justin Trudeau et ses collègues libéraux demeurent impassibles devant cette situation.»

Rappelons que le 6 mai dernier, Bernard Généreux avait pris part à une rencontre en compagnie des représentants des trois usines de scieries frontalières situées dans la circonscription, soit Jean-Paul Carrier de Matériaux Blanchet inc. et Charles Tardif de Maibec inc. à Saint-Pamphile ainsi que Frédérick Lebel de Bois Daaquam inc. à St-Just de Bretennières afin que le statut particulier dont elles bénéficient soit maintenu. Le député termine en soulignant que l’industrie forestière est un pan important de l’économie de la région et qu’il a à cœur sa défense.

 

Publicité

Commentez cet article