Publicité
9 octobre 2016 - 13:32

Pas de barrière pour le passage à niveau de la Route de la Station

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 1

Le passage à niveau qui traverse la Route de la Station en direction de St-Eloi, à L’Isle-Verte, ne sera pas protégé davantage par une barrière de sécurité, a confirmé un rapport transmis à la municipalité il y a déjà quelques mois. 

À l’été 2014, la question de la sécurité à cet endroit avait été abordée dans les médias à la suite du tragique accident dans lequel la jeune Portageoise Laura Tardif avait perdu la vie. Plus tard, la coroner Renée Roussel avait également recommandé d’installer une barrière sur les lieux, comme ce devrait être fait partout, bien qu’elle croyait que cela n’aurait pas sauvé la vie de la jeune femme. 

Dans une missive envoyée à la municipalité de L’Isle-Verte en juillet 2015, la mère de Laura, Claudie Landry, avait à son tour demandé aux instances concernées d’agir pour la sécurité des automobilistes. 

Sa demande n’aura finalement pas été retenue. Une décision qui attriste la mère de famille. «C’est certain que c’est décevant, je ne comprends pas les raisons qui pourraient expliquer cela. Personnellement, je suis convaincue qu’une barrière aurait donné plus de chance à ma fille», a-t-elle déclaré. 

Le Canadien National (CN) n’a pas désiré émettre de commentaires sur le sujet. L’organisation a toutefois rappelé qu’en collaboration avec le MTQ, avec qui elle partage la responsabilité de la sécurité aux passages à niveau, elle a contribué à l’amélioration du secteur en installant un nouvel éclairage LED en 2015. «Le passage à niveau est conforme aux règlements de Transport Canada», a-t-elle ajouté.  

Chez Transports Canada, à qui le ministère des Transports du Québec renvoie la balle, on se lave aussi les mains. «Les passages à niveau sont évalués selon plusieurs facteurs, tels le volume de circulation routière et ferroviaire, l’efficacité des lignes de visibilité et tout accident qui est survenu précédemment (…) Ce n’est pas la responsabilité de Transports Canada d’installer une barrière à un passage à niveau», a-t-on fait savoir via courriel. Nos demandes pour en connaître davantage sur le volume de circulation ou le nombre d’accidents requis n’ont pas trouvé réponse. 

ARRÊT STOP

Pour Claudie Landry, il faut faire plus, point final. «Il a quelques maisons et des arbres qui empêchent de voir la venue d’un train de l’Est vers l’Ouest. Cela s’ajoute à l’aveuglement souvent causé par le soleil qui rend plus difficile la vue des feux de signalisation. Il faut trouver le moyen d’améliorer davantage la signalisation», ajoute-t-elle, parlant de nouveaux panneaux, d’arrêts Stop et même de «débroussaillage».

De son côté, la Municipalité de L’Isle-Verte fait confiance au travail des inspecteurs venus analyser la situation sur le terrain. Questionnée sur la possibilité d’installer une signalisation plus adéquate, en dépits de barrières de protection, elle s’est dite bien impuissante envers les grandes instances gouvernementales. 

«Ces décisions reviennent ultimement au MTQ, responsable de la route (…) Nous avons vécu une situation similaire sur la rue Notre-Dame il y a quelques années. À cette époque, avec beaucoup d’efforts, mais surtout grâce à l’appui du gouvernement du Québec, des barrières avaient été installées», affrme le directeur général de Guy Bérubé. 

Si L’Isle-Verte ne compte pas pousser davantage ce dossier, Guy Bérubé assure cependant que le conseil municipal analysera et traitera toutes demandes qui seront faites en ce sens. «Le conseil sera toujours à l’écoute et s’engagera à faire des démarches. On ne peut malheureusement pas assurer les résultats», a-t-il conclu. 

 

Publicité

Commentez cet article

Toutes vos réactions

1 réactionsCommentaire(s)
  • C'est toujours pareil. Au MTQ on engage des incompétents jemenfoutistes de la vie des gens. Quand donc aurons-nous un ministre du MTQ avec une tête sur les épaules ? On gaspille à qui mieux mieux, mais quand vient le temps de sauver des vies...nananna na je suis député et je me fout des électeurs !

    tanné du ministre - 2016-10-09 19:18