Publicité
30 septembre 2016 - 06:03

Une tournée pour outiller et informer les ainés

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

La tournée du tout premier Salon pour les ainés et les proches aidants s’est terminée le 29 septembre dernier à la Maison de la Culture de Rivière-du-Loup après des arrêts dans cinq autres municipalités de la MRC. «Informer et outiller», tel était le but de l’évènement dont le premier arrêt a eu lieu il y a près d’un an, soit à Saint-Hubert le 22 octobre 2015.

Dans chaque localité où était tenu le Salon, les responsables y conviaient les citoyens des municipalités environnantes. Le tout se déroulait dans une ambiance chaleureuse comme en témoigne le thème «D’la grande visite chez vous!». Le comité de pilotage a voulu donner une saveur locale pour chaque présentation. Ainsi, des ambassadeurs locaux ont été impliqués, des gens du milieu reliés aux ainés.

Les autres arrêts ont été : Saint-Antonin le 19 novembre 2015, Cacouna le 24 mars 2016, Saint-Paul-de-la-Croix le 28 avril 2016 et L’Isle-Verte le 25 mai 2016. On a choisi de ne pas tenir le Salon en plein cœur de la saison hivernale pour rejoindre plus facilement les ainés, ce qui explique la période d’une année.

QUALITÉ DE VIE

La qualité de vie des ainés et leur intégration, ç’a des effets sur la santé contrairement à l’isolement. À chaque endroit, les visiteurs du Salon ont été accueillis par Mme Bienvenue et les responsables comme de la grande visite. Sur place, des représentants d’une quinzaine d’organismes dédiés aux ainés ont répondu aux questions et donné des renseignements sur les services offerts dans la région. «Nous avons rejoint 20 % des personnes de 65 ans et plus. Ç’a permis à plus d’ainés de faire un premier contact avec des intervenants des services qui leur sont proposés», a souligné Julie Gendron, organisatrice communautaire.«Nous sommes super satisfaits, nous voulions faire une belle boucle au Salon de Rivière-du-Loup avec la présence de Sœur Angèle. De plus, les gens ont créé des liens avec les associations locales. Dans les kiosques, les intervenants sont contents», a ajouté Mme Gendron.

SŒUR ANGÈLE

Des ateliers ont été offerts sur divers thèmes touchant de près les ainés et leurs proches aidants. À Rivière-du-Loup, on notait la participation de Sœur Angèle qui s’est adressée à environ 200 personnes en après-midi pour parler du respect des ainés et des personnes en perte d’autonomie, ainsi que de la richesse de la santé. «C’est un sujet très important, la dignité des ainés. Il y a beaucoup de solitude chez les personnes âgées avec la vitesse du temps et les enfants qui ont moins de disponibilité pour en prendre soin. Cet évènement permet d’aider les ainés pour qu’ils gardent leur vitalité et le respect», a souligné Sœur Angèle. Elle a également agi à titre de cuisinière pour concocter, tout en animant et en faisant déguster, une fondue à l’érable devant public.

Ce projet a reçu la collaboration de plusieurs organismes et le soutien financier de deux partenaires principaux. La Conférence régionale des ÉluEs du Bas-Saint-Laurent, via l’Entente spécifique sur l’adaptation régionale pour l’amélioration des conditions de vie des personnes ainées, y a injecté une somme de 34 000 $. Le Pacte rural de la MRC de Rivière-du-Loup a accordé une somme de 5 000 $ pour la réalisation du Salon.

Publicité

Commentez cet article