Publicité
2 octobre 2016 - 06:49

Un siècle de vie pour Alice Santerre

Mario Pelletier

Par Mario Pelletier, Journaliste

Native de Saint-Éloi, Alice Santerre a célébré ses 100 ans le 2 septembre dernier au Pavillon Durocher de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup. «Mme Santerre utilise une canne de temps à autre, elle prend sa marche à l’extérieur avec sa fille Rachelle tous les matins, même par temps froid», a mentionné Pauline Dumont, présidente de la résidence pour ainés.

«Dame pleine de douceur avec un visage qui reflète la gentillesse et la bonté, c’est un plaisir de la côtoyer. Habillée comme une carte de mode, toujours de bonne humeur, l’esprit très alerte, la réplique rapide et toujours pertinente, c’est un très grand honneur de la compter parmi nos résidents», peut-on lire dans le texte d’un hommage qu’on lui a rendu le 2 septembre dernier.

Mme Santerre a épousé Aimé Dumont le 18 juillet 1942. Installé à Saint-Hubert, le couple a eu trois enfants. Alice Santerre réside au Pavillon Durocher depuis son ouverture le 1er décembre 1990. Elle avait à ce moment 74 ans. «Elle disait souvent : moi je ne dépasserai pas 80 ans. Bien mauvaise dans ses prédictions la petite Alice, elle s’est trompée de 20 ans minimum», a-t-on ajouté. Sa vue et son ouïe ont baissé, mais elle continue d’avoir une vie agréable à la mesure de ses capacités.

Notons finalement que le député-ministre Jean D’Amour et le maire de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup, Gilles Couture, étaient présents pour souhaiter bonne fête à Mme Santerre.

Publicité

Commentez cet article