Publicité
22 septembre 2016 - 06:54

Le Carrefour maritime, un chantier de 14 M$

Andréanne Lebel

Par Andréanne Lebel, journaliste

Toutes les réactions 3

La Ville de Rivière-du-Loup a tenu une séance d’information citoyenne le 21 septembre à propos de la réalisation du projet de Carrefour maritime dans le secteur de la pointe. Malgré des plans réalisés à 40 % et un financement encore à attacher, la centaine de citoyens présents ont obtenu des réponses à leurs questions.

Des nouveaux plans ont été dessinés afin de remettre la marina au gout du jour, notamment avec des quais en aluminium qui viendront remplacer ceux de bois en fin de vie. «On aura besoin d’équipements costauds puisqu’il s’agit d’un bassin agité. Les changements sont susceptibles de générer une forte demande. Il y a un potentiel de 800 à 1 000 nuitées pour les plaisanciers qui la fréquenteraient», explique Michel Sacco, de la Corporation du carrefour maritime de Rivière-du-Loup. Une étude est en cours afin de trouver une alternative au dragage des sédiments, qui coute annuellement 200 000$.

FINANCEMENT

Le bâtiment d’accueil nécessitera des investissements de près de 5,8 M$, les installations muséales demanderont 1 M$, les aménagements terrestres, 4,3 M$, les aménagements maritimes sont évalués à 1,9 M$. En ajoutant les taxes à ce montant, on arrive à un cout total du projet de 14,1 M$.

9,4 M$ proviendront du Fonds pour les petites collectivités, partagé par les gouvernements provincial et fédéral. La Ville s’implique à la hauteur de 4,2 M$, tandis que les partenaires privés devront défrayer 500 000$ de la facture. Selon le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache, la campagne de financement va bon train puisque 300 000$ ont été amassés dans le secteur privé jusqu’à maintenant.  

BÂTIMENT PRINCIPAL

L’architecte Carl Charron veut faire du bâtiment principal une pierre angulaire du site de la pointe de Rivière-du-Loup. La Société des traversiers du Québec, de même que le Club nautique de Rivière-du-Loup, Tourisme Bas-Saint-Laurent, la Station exploratoire du Bas-Saint-Laurent les Malécites de Viger, Croisières AML et Duvetnor y occuperont des espaces.

Si le financement prévu du Fonds pour les petites collectivités est obtenu, les travaux de construction pour ce projet pourraient débuter en 2017 et s’étaler jusqu’en 2018. Le Carrefour créerait 10 nouveaux emplois, et accueillerait environ 200 000 voyageurs par année.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

3 réactionsCommentaire(s)
  • Un plan volé à la CAQ, deviné par qui ?

    Autoroute 20 - 2016-09-23 19:12
  • Comme Gros Cacouna, le chalet de la côte des Bains et plein d'autres choses, un éléphant blanc de plus pour RDL et la région, nourri de subventions au profit d'entrepreneurs en manque de contrats.
    Je plains les prochaines générations qui devront les entretenir avec de l'argent qu'ils n'auront pas.
    Pire!
    Le dragage perpétuel qui est un crime contre la faune du St-Laurent, les bélugas en particulier, tout en étant une dépense inutile sans fin.
    Si Cacouna ne peut accommoder la marina de RDL, la Pointe aussi ne pourra jamais accommoder la sienne avec son peu de profondeur.
    Possible de penser la mettre ailleurs cette marina vaseuse......aux frais de ses utilisateurs?


    Observateur - 2016-09-23 09:13
  • Très beau projet qui sera bénifique pour l'économie et le tourisme, J'espère qu'il se concrétisera rapidement... depuis le temps qu'on en parle, c'est le temps de passer à l'action.

    AB - 2016-09-22 08:48