Publicité
19 septembre 2016 - 11:56 | Mis à jour : 12:47

Premier Tech appuie les Jeux du Québec 2021 à la hauteur de 300 000 $

Marc-Antoine Paquin

Par Marc-Antoine Paquin, Journaliste

Twitter Marc-Antoine Paquin
Toutes les réactions 10

La somme d’argent amassé par le secteur entrepreneurial de la région pour l’organisation des Jeux du Québec 2021 vient de faire un bond important. Le président et chef de l’exploitation de l’entreprise Premier Tech, Jean Bélanger, a annoncé, ce lundi 19 septembre, une contribution financière d’une valeur de 300 000 $. 

Concrètement, il est question de 250 000 $ en argent et d’un 50 000 $ en services. Premier Tech se dit également ouvert à aider grâce à du personnel ou de l’équipement. Cette somme s’ajoute aux quelques centaines de milliers de dollars déjà amassés par l’organisation des Jeux dans la communauté d’affaires. 

«C’était important de contribuer parce que c’est un évènement unique qu’on a la chance de présenter à Rivière-du-Loup dans un contexte historique. Pour nous, c’était naturel et nous allons continuer de travailler avec l’équipe pour nous assurer que ce soit un grand succès», a commenté Jean Bélanger. 

Déjà très impliquée dans le monde du sport à Rivière-du-Loup, en étant notamment le principal commanditaire d’importantes infrastructures sportives, Premier Tech a ainsi de nouveau répondu présent lorsque l’organisation des Jeux est allée à sa rencontre au printemps dernier. 

«C’était important de donner un signal aux entrepreneurs que cet évènement-là mérite d’être supporté et aussi aux jeunes que le sport fait partie de la vie et qu’il doit être en équilibre avec plein d’autres éléments», a ajouté l’homme d’affaires. 

Selon la coprésidente de l’évènement, l’ex-athlète olympique Marie-Pier Boudreau-Gagnon, la collaboration de Premier Tech est «rassembleuse». «En novembre, on avait déjà eu une très belle réceptivité de la part de Premier Tech, alors lorsqu’on s’est rencontré en mars, c’était un énorme coup de pouce pour notre candidature auprès de Sports Québec, mais c’était aussi un coup d’envoi pour les autres entreprises», a-t-elle expliqué. 

BUDGET 

Une contribution financière de cette envergure est sans contredit «essentielle» pour l’organisation, alors que le budget de l’évènement de 5,6 M$, auquel participe la Ville à la hauteur de 1,5 M$, sera confirmé dans quelques semaines lors d’une signature officielle avec Sports Québec. 

«On voulait un budget réaliste, qui ne sera pas gonflé et qui va permettre d’avoir des Jeux agréables. Certaines villes ont voulu faire des budgets trop compressés et c’est la qualité de services qui en a souffert (…) C’est un plaisir d’avoir Premier Tech comme partenaire dans ce projet», a commenté le maire de Rivière-du-Loup, Gaétan Gamache.  

Les détails de ce budget, tout comme le montant amassé auprès de la communauté d’affaires jusqu’à présent seront partagés dans les prochaines semaines. 

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





infodimanche.com se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, infodimanche.com collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.

Toutes vos réactions

10 réactionsCommentaire(s)
  • @Richard: Le choix de l'entreprise semble être de faire ses "commandites" envers le sport, et on ne peut leur en vouloir (Stade PT, Centre PT, coupe Telus, maintenant les jeux du Québec) Dans le culturel, on y voit d'autres supporteurs (Berger pour le centre culturel Berger, et d'autres que j'oublie, surement les Caisses Pop). C'est quand même l'entreprise qui a son droit de choisir le domaine dans lequel il veut supporter, non?

    passepoil - 2016-09-20 23:54
  • Bravo à Premier pour cette belle contribution. Maintenant je demande: à quand de pareilles commandites pour des activités culturelles? Pour des bibliothèques, pour le théâtre, pour offrir des prix littéraires, pour le développement de productions ciné? Pour attirer un salon du livre, un festival de musique, un symposium de peinture?

    Richard - 2016-09-20 08:40
  • Bravo à PT qui sont toujours présents lorsqu'on parle de la jeunesse et de la vitalité de notre ville.

    Marie-Pier - 2016-09-20 08:35
  • À Anne Perron-Arsenault,
    J'ai demandé je ne sais combien de fois à Info-Dimanche la raison pour laquelle il permet ce genre de commentaires signé par des ANONYMES et surtout sur un sujet comme celui-ci et je ne reçois aucune réponse de leur part.
    Vous faites bien de le souligner peut-être qu'un jour réussirons-nous à avoir une page à nous, ceux qui ont le courage de s'identifier.
    J'aimerais qu'Info-Dimanche réponde à ce commentaire.

    René Lapointe - 2016-09-20 06:30
  • J'en reviens pas qu'il y ait des gens qui "bitch" contre PT après tous les investissements qu'ils font pour la région! ET même pas le courage de signer leur propre nom!!! Utiliser un pseudonyme devrait être illégal! Que faites-vous "ti-pit" et "payeur de taxes" pour votre ville? A part jouer aux victimes? Je suis vraiment tannée de toutes ces critiques gratuites sur le net... et cachées derrière un masque... en plus! Merci à tout ceux qui investissent dans leur région, qui achètent local et qui osent ...

    Anne Perron-Arsenault - 2016-09-19 22:05
  • Avec les subventions et les salaires pas trop élevés, il reste assez d'argent pour bien paraître.

    Moé - 2016-09-19 21:28
  • Bravo à Premier Tech. Nous sommes fier d'avoir des gens d'affaires impliqués dans la collectivité. Un bel exemple pour la jeunesse.

    Simon - 2016-09-19 15:58
  • Bravo à Premier Tech qui investit et croit dans le développement de la jeunesse et en la ressource socio-économique du sport.

    Jacques Emond - 2016-09-19 13:56
  • Avec les subventions reçues par Premier Tech depuis longtemps et les prochaines à venir, au décompte il ne lui en coûtera pas trop pour avoir son nom sur la place publique.

    Payeur de subventions - 2016-09-19 13:30
  • Est-ce nouveau à Rivière-du-Loup. Certainement que cette semaine le député ministre va nous informer que Premier Tech va obtenir une subvention pour un travail de recherche .

    ti-pit - 2016-09-19 13:30