Publicité
18 septembre 2016 - 14:41

Un premier inventaire du patrimoine bâti au Témiscouata

En lien avec les objectifs de la Politique culturelle de la MRC de Témiscouata, une première phase d’inventaire du patrimoine bâti a été effectuée sur l’ensemble du territoire. Cette action fait partie de l’entente culturelle 2016 signée avec le ministère de la Culture et des Communications.

Le mandat avait été confié à la firme Bergeron Gagnon, consultants en patrimoine culturel et en muséologie. «Ce travail nous a permis de mettre en lumière plusieurs constructions d’intérêt patrimonial et historique» mentionne Guylaine Sirois, préfet de la MRC de Témiscouata. «Nous avons à cœur de préserver et de mettre en valeur ces belles richesses faisant partie de notre histoire locale et qui sont un legs pour les générations futures».

L’inventaire répertorie 209 bâtiments parmi les quelques 2 000 érigés avant 1950 dans les 19 municipalités du Témiscouata. La priorité a été accordée aux bâtiments principaux domestiques. Ainsi, pour cette première étape, les bâtiments agricoles, les calvaires et les croix de chemin ont été exclus, sauf pour quelques exceptions. De même, n’ont pas été inventoriés de nouveau, ceux faisant déjà partie du Répertoire du patrimoine culturel du Québec (RPCQ), ce qui comprend une vingtaine d’églises, les presbytères et certaines autres bâtisses.

Une valeur patrimoniale a été attribuée aux constructions en fonction de divers critères. Elles ont de plus été associées à l’un des types architecturaux en usage dans le RPCQ. Parmi les trois types les plus représentés, on retrouve la maison de colonisation (47), le Vernaculaire américain (42) et la Maison cubique (30, d’inspiration Four Square). On dénote aussi la présence d’édifices associés à la villégiature tels que l’Auberge Marie-Blanc construite en 1905 par l’Américain William D.Bishop, l’Hôtel Cloutier situé dans le quartier Notre-Dame-du-Lac à Témiscouata-sur-le-Lac ou encore l’Hôtel Stella à Biencourt construit en 1938. On y fait aussi mention de l’ancien Village Fraser, dans le quartier Cabano, un ensemble de maisons unique que la Fraser Companie Limited a fait construire entre 1898 et 1910 pour loger les travailleurs. Parmi les raretés soulevées tant par leur fonction que leur configuration architecturale, soulignons à Dégelis, l’ancienne gare de la Témiscouata Railway Company construite en 1888. Dans le quartier Cabano à Témiscouata-sur-le-Lac, l’ancien couvent datant de 1921 ainsi que la maison de style Queen Ann sur la rue Commerciale Nord datant de 1925. À Auclair, l’ancien presbytère et finalement à Pohénégamook, un spécimen très rare de caveau à légumes.

Dans une seconde étape, la MRC de Témiscouata procèdera à l’élaboration d’un guide d’aide technique pour les propriétaires afin de les aider à intervenir adéquatement sur leur maison ancienne. Diverses actions de mise en valeur sont également envisagées afin de faire connaitre certains éléments marquants du patrimoine bâti témiscouatain. Le document «Inventaire du patrimoine bâti, Rapport synthèse» est disponible pour consultation en version PDF sur le site www.culturetemiscouata.ca .

Publicité

Commentez cet article